NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

[VIDEO] An Alarc'h !

 "An alarc'h " , ( Le Cygne ) chant patriotique breton à la gloire du retour triomphal  en terre bretonne , en 1379 , du futur duc Jean IV , exaltant le combat contre l'envhahisseur français . Un hynme du nationalisme breton contemporain :


 


      Un cygne, un cygne d'outre-mer,
au sommet de la vieille tour du château d'Armor

 

Heureuse nouvelle aux Bretons !
et malédiction rouge aux Français

Heureuse nouvelle aux Bretons !
et malédiction rouge aux Français

Le seigneur Jean est de retour,
il vient défendre son pays

Nous défendre contre les Français,
qui empiètent sur les Bretons

Un cri de joie part,
qui fait trembler le rivage;
L'été revient, le soleil brille;

Le seigneur Jean est un bon compagnon;
il a le pied vif comme l'oeil

Il a sucé le lait d'une Bretonne,
un lait plus sain que du vin vieux
le seigneur Jean est de retour

Tenons bon, Bretons ! tenons bon !

Voudraient-ils savoir, ces français,
si les Bretons sont des manchots ?
Les loups de la basse Bretagne grincent des dents,
en entendant le ban de guerre

En entendant les cris joyeux, ils hurlent :
à l'odeur de l'ennemi, ils hurlent de joie.

On verra bientôt, dans les chemins,
le sang couler comme de l'eau;

On verra plus de tronçons de lances éparpillés
qu'il n'y a de rameaux sur la terre, après l'ouragan;
Et plus de têtes de morts
qu'il n'y en a dans les ossuaires du pays.
Là où les Français tomberont, ils resteront couchés
jusqu'au jour du jugement

Jusqu'au jour où ils seront jugés et châtiés
avec le Traitre qui commande l'attaque

L'égout des arbres sera l'eau bénite
qui arrosera son tombeau !



ni merci, ni trêve ! sang pour sang

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Le cinquième Judicat est un essai historique qui s’appuie sur des recherches scientifiques. Ceci afin de faire ressurgir de nos réalités des éléments de doctrine naturelle pour le patriotisme corse. Sa structure philosophique est principalement inspirée des travaux de Julius Evola. De cette recherche sont mis en exergue deux éléments fondamentaux: