NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Jeunesse consciente, jeunesse dissidente

15-09-2014
La chronique de la confrontation opposant les jeunes ultras bastiais aux forces de répression françaises s'est enrichie d'un nouvel épisode samedi dernier lors de la rencontre SCB-R.C. LENS. Le déplacement des supporters lensois avait été interdit par un arrêté ministériel mettant en cause la "violence systématique" des supporters bastiais ( qui sera modifié suite aux nombreuses protestations émises dans l'île) . Les ultras bastiais regroupés dans la tribune sud du stade de Furiani ont déployé des banderoles "imagées" soulignant la collusion entre employés du quotidien unique, appareil policier et judiciaire français et pouvoir politique parisien. Une dénonciation difficilement niable au vu des derniers évènements survenus autour de la "violence dans les stades" à Bastia. Cette collaboration étroite a de même été dénoncée par les opposants au PISS CHRIST, qui au cours de leur dernier rassemblement ont fustigé les mensonges et fausses informations émanant de la police politique et fidèlement relayées par les médias main stream.

Supporters réprimés, nationalisme visé !

30-08-2014
Les derniers développements judiciaires autour des incidents ayant émaillés la rencontre footballistique SCB-OM, les allusions et commentaires qu'ils suscitent au sein des médias du Système, locaux et hexagonaux, illustrent la dimension idéologique de la "lutte contre la violence dans les stades". Plusieurs supporters bastiais ont ces derniers jours été interpellés, jugés et lourdement condamnés. L'un d'entre eux a écopé de 6 mois de prison ferme, une sanction plus lourde que celles touchant nombre de politiciens corrompus volant l'argent du peuple ( exemple parmi tant d'autres, 14 mois avec sursis pour Juppé, pilier du gang Chirac à la Mairie de Paris, pour l'affaires des emplois fictifs en 2004 ). La "violence dans les stades" se résumant ici à quelques échauffourées avec les CRS. Des "forces de l'ordre" dont chacun sait ( et surtout leurs donneurs d'ordres) que la fonction implicite est avant tout de servir de soupapes défoulatoires à la colère et aux frustrations populaires. La vérité est donc une fois de plus ailleurs que dans les communiqués ministériels et les éditos des médias mainstream.

South Winners 87, gauchisme et collaboration

12-08-2014
Les échauffourées survenues à l'issu de la rencontre de football SCB-Olympique de Marseille prennent désormais la dimension d'une affaire d'état, selon la volonté du premier ministre français Valls qui, conformément à sa stratégie sarkozyste d'accession au pouvoir, utilise la vieille ficelle toujours payante du racisme anti-corse. Le ministre de l'intérieur Cazeneuve, très discret il y a quelques semaines lors du matraquage des socio-professionnels corses par les "forces de l'ordre" , exige une répression sévère à l'encontre des jeunes ultras bastiais. L'appareil d'état français peut compter dans cette affaire sur le concours d'auxiliaires zélés et dévoués au respect de l'ordre républicain : le groupe de supporters marseillais " South winners 87", dont une centaine de membres avait fait le déplacement à Furiani. Ces ultras rebelles ont en effet diffusé un communiqué stigmatisant les attaques violentes et racistes des bastiais dont ils auraient été victimes . Assurément une terrible épreuve pour un groupe au pacifisme légendaire...

Krzystof, la fraternité assassinée ...

03-06-2014
Ce samedi 29 mai, Aiacciu était endeuillée par l'un de ces drames de la violence ordinaire tendant à rapprocher notre pays des "standards" hexagonaux , tant dans les faits eux-mêmes que dans leur traitement médiatico-judiciaire. Un jeune polonais de 28 ans, Krzystof Zemliewicz était tué en pleine rue d'un coup de couteau par un ressortissant tunisien "clandestin", à la suite d'une banale altercation. Les médias mainstream traitèrent l'information selon les codes non écrits en vigueur dans la profession et présentèrent l'affaire comme une rixe entre SDF alcoolisés, plaçant en quelque sorte assassin et victime à égalité, afin de ne pas encourager le développement de coupables pensées au sein de la population.

SC Bastia-Qatar Saint Germain

05-03-2014
Le Sporting Club de Bastia accueillera ce samedi 8 mars le Qatar Saint Germain. Plus qu'à n'importe quelle occasion, les "turchini" porteront la voix de tout un peuple et d'une conception du football comme passion populaire et communautaire, face à l'incarnation de ce que vomit tout européen bien né : la synthèse de l'Argent-roi, de l'arrogant wahabisme enturbanné et de la servilité de la classe politico-médiatique liée au pouvoir mondialiste. Chacun se souvient de la rencontre opposant le SCB au Qatar Saint Germain à Furiani le 22 septembre 2012. Malgré l'absence de supporters parisiens, les "forces de l'ordre" françaises avaient obtempéré aux exorbitantes exigences sécuritaires des émirs et de leurs employés , multiplié les provocations et violences contre les supporters bastiais, faisant plusieurs blessés.

Forza Ucraina , a Francia Fora !

16-11-2013
Una piccula stonda di gioia stu 14 di nuvembre 2013 : a scunfitta di a squadra di Francia di ballò di pettu a quella d'Ucraina in Kiev ( 0-2 ). S'alluntana u Mundial per a "rimigna team" di Ribery, Benzema and co... Forza Ucraina !! a Francia fora !

U Culletivu di i Sustenitori Bastiacci

19-09-2013
Créé en 2005 suite à la rélégation du Sporting Club de Bastia en ligue 2 pour exiger la démission des dirigeants d'alors, réactivé en 2009, le CSB , structure large rassemblant jusqu'à aujourd'hui les différentes tendances du "peuple bleu" annonce une prise de recul ( et non une autodissolution définitive ) . Une initiative qui s'inscrit dans un contexte d'une certaine mise en conformité du Sporting Club Bastiais avec les normes et impératifs du "football moderne" exigée par les instances sportives et politiques dirigeantes françaises du foot business que ne cautionnent pas certaines franges du "populu turchinu".

Qatar St Germain et valeurs de la République

14-05-2013
Béats d'admiration étaient hier soir les nombreux Corses qui suivaient les festivités organisées autour du titre de Champion de France obtenu par le Qatar St Germain. Notre petit peuple, dont la culture primitive est imprégnée de violence, a pu, une soirée durant, vivre en direct le spectacle de la fraternité et du vivre-ensemble donné par la jeunesse parisienne. Durant plusieurs heures, émirs enturbannés, bijoutiers du XVIe arrondissement, supporters, jeunes des cités et CRS débonnaires, ont tous ensemble communié dans la joie d'un avenir partagé et harmanieux, confiants dans les valeurs de la République, sous le regard des médias du monde entier et l'oeil attendri de Valls et Thiriez .

La non-sacralisation du 5 mai

05-05-2013
Les efforts et l'activisme du collectif des victimes de la catastophe de Furiani et celui des politiciens insulaires n'y aura donc rien fait.Le 5 mai ne sera pas "sacralisé" et des rencontres de football se dérouleront ce jour là sur tous les terrains de l'hexagone.Ainsi en a décidé l'Etat français via le président de la LFP, le franc-maçon Thiriez,qui reserve son attention et sa sollicitude aux "grands" du football professionnel français, ceux dont les caisses sont alimentées par l'argent des banquiers et des émirs.

Supporters boucs émissaires !

17-03-2013
Les dirigeants du SCB ont donc capitulé devant la LFP. Ils ont cédé aux pressions et porté plainte contre leurs propres supporters . Neuf d'entre eux seront poursuivis devant la justice française suite aux incidents du derby SCB-ACA . En outre, la police française pourra désormais intervenir dans l'enceinte du stade bastiais, à l'appel du club. La LFP, et l'état français dont elle dépend et reçoit ses ordres, ont donc atteint leur but : briser l'unité entre dirigeants et supporters du SCB,et par la même le symbole "nationaliste" que représente le Sporting.
Page(s) - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Cet opuscule sorti en 2002 signé Lucien Antoni et Antoine Luciani ( éminent professeur de lettres anciennes de l'Università di Corti ) ne bénéficia d'aucune publicité et, au sein même de la mouvance nationaliste, fit l'objet d'une véritable conspiration du silence. Et pour cause, "La nécessaire sécession" trace les lignes d'un nationalisme authentique, doctrinal, irréductible à une simple revendication institutionnelle ( autonomie, indépendance ). Cette sécession s'inscrit dans un terrain -volontairement- négligé, celui de la lutte idéologique contre un Système, au-delà du triptyque lutte armée-lutte institutionnelle-lutte de masse en vigueur depuis quatre décennies. "La Nécessaire Sécession", dont on attend une réédition rapide, s'impose en quelques dizaines de pages comme une boussole théorique pour le nouveau cycle politique à venir de la lutte nationale corse, des principes Traditionnels dont découlent action politique ( désignation de l'Ennemi ) stratégie ( les trois terrains de lutte précités ), et tactique.