NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Noël Corse, Héritage Européen

21-12-2015

A l'heure où le Système tente de réduire Noël à un événement commercial et cosmopolite, souvenons nous du sens primordial et Traditionnel de cette fête issue de la plus longue mémoire des peuples Européens .

 

Noël est un mot qui résonne au plus profond du souvenir des peuples d'Europe. Il rappelle à chacun son enfance,d'agréables souvenirs, une ambiance joyeuse dans le foyer ,des senteurs, le feu qui crépite dans la cheminée, les parents et la famille qui préparent  les cadeaux dans le plus grand secret, les visages excités et joyeux des enfants lorsqu'ils les découvrent au petit matin, au pied du sapin.

 

Noël,c'est la fête du foyer : il fait froid, les hommes se rassemblent autour du feu, le clan se reforme, la famille se réunit, la mémoire se transmet, La nature reprend son souffle, le rythme de la vie se ralentit, Le sapin, la bûche, la couronne, l'étoile polaire, autant de symboles  issus de la plus antique origine, symboles de vie, de renouveau, de continuité et d'espoir pour nous rappeler l'essentiel, ce qui, malgré l'obscurité et les vicissitudes du présent, nous dépasse et ne meurt jamais, ne doit jamais mourir.

                                                                    Le Soleil reviendra,  l'Europe renaîtra. 

Noël, c est la fête de la Nativité, la crèche, la messe de minuit, le bûcher allumé sur la place de l'église, préparé par la communauté et béni par le prêtre. C'est la fête du Don, du Partage, du "piattu di u puverettu", de "l'incantesimu", ce rite de purification , transmis de génération en génération.

 

Noël, c'est cette célébration de la Communauté et de la Divinité que le Capitalisme profane, que la République Française prétend éradiquer et qu'il nous appartient de perpétuer....

 

                                                                                 Bon Natale à tutti

 A Squadra 

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

La gauche du capital : libéralisme culturel et idéologie du marché : Jeune philosophe qui enseigne à l’Université de Montpellier, Charles Robin vient de publier La gauche du capital, un ouvrage dans lequel sont rassemblés plusieurs essais consacrés à la philosophie libérale et à son héritier le libéralisme économique. Ses travaux prolongent ceux d’un philosophe hétérodoxe, Jean-Claude Michéa, lequel a dévoilé l’unité indissociable du libéralisme. Charles Robin, quant à lui, s’emploie à mettre en évidence la parenté insoupçonnée de la pensée de l’extrême-gauche contemporaine avec celle des libéraux. Une extrême-gauche au service du marché ? Charles Robin a été adhérent du NPA ; il sait donc de quoi il parle quand il analyse la « pensée Besancenot ». Il écrit à ce sujet : « C’est bien cette règle du primat de l’intérêt individuel, à laquelle nous sommes aujourd’hui appelés à nous conformer, qui définit l’horizon anthropologique et moral des temps présents… Car aussi curieux que cela puisse paraître, c’est bien dans le discours majoritaire de l’extrême-gauche que se trouvent condensés les principes qui justifient le mieux cette évolution’’. Et il ajoute :’’Ce qui me permet de proposer une formulation complète et définitive de ma thèse, thèse qui se décline en trois volets : la destitution des figures de l’autorité, du symbolique, en un mot, de la « verticalité » 1) constitue une conséquence logique du déploiement de la logique libérale 2) qui est objectivement justifiée et accompagnée par le corpus idéologique de l’extrême-gauche et 3) (je ne l’ai pas explicité jusqu’ici, mais je pense que cela se déduit facilement de ce qui précède) dont le principal bénéficiaire est le système capitaliste marchand ».