NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

A Cervioni, Rome et la Corse

24-10-2014

  Ce samedi 25 octobre se déroulera à partir de 15 h au couvent Saint-François de Cervioni, une rencontre autour des relations historiques, religieuses et culturelles entre Rome et la Corse organisée par l'Associu Guardia Corsa Papale. Une étape importante d'une démarche plus large visant à rétablir le lien spirituel de notre pays et de notre peuple avec la Ville Eternelle, centre de la Catholicité et de la Civilisation Européenne.

 

La communication de l'associu :

"Le 25 octobre à 15 heures au couvent de Cervioni aura lieu une réunion-conférence de l’associu Guardia Corsa Papale. Le président son bureau ainsi que l’ADECEC invitent toutes celles et ceux intéressés par cette merveilleuse histoire méconnue et passionnante qui devrait dans les mois a venir avoir de nombreux échos, afin de connaitre cet épisode qui dura 11 siècles mais aussi d’échanger et de partager un rapprochement avec le Vatican, la ville de Rome et plus particulièrement le quartier du Trastevere avec l’église des Corses San Crisogono. De nombreux historiens tels que Antoine-Marie Graziani, Jean Baptiste Ricci, des prêtres entre autres le père Bocchecciampe, mais aussi des confrères de toutes confréries de Corse, des poètes, des écrivains, des étudiants de l’université de Corte et des passionnés de tous horizons seront présents. 

Le but de cette rencontre étant la présentation de cette association, l’histoire des Gardes Corses de la Papauté qui durant de nombreux siècles venaient de toute l’ile et développèrent des échanges économiques fructueux mais aussi la préparation et l’organisation du déplacement d’une délégation Corse à Rome en juillet 2015 pour la procession di a madonna di Noantri dite aussi a Madonna Fiumarola , procession initiée et mise en place par les Corses du Trastevere en 1505."

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Dans cet ouvrage, l'auteur s’efforce de mettre en exergue les raisons et les faits marquants de l’aventure coloniale française en Algérie, au Maroc et en Tunisie au XIXème et au XXème siècle. Il décrit les grands moments de la conquête de ces territoires, la politique erratique de la « Grande Nation », rappelle leurs statuts sous la domination française et leur émancipation dans la deuxième partie du XXème siècle. Ce livre comporte aussi quelques indications sur la présence des Corses dans le fait colonial et les répercussions de celui-ci dans l’île. Enfin, il propose une réflexion sur la thématique de la colonisation et de la décolonisation. Sa conception est originale en ce qu’elle privilégie la narration de faits peu connus et ne s’attarde pas trop longuement sur un panorama chronologique brossé dans tous les bons manuels d’histoire des lycées.