NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Les " Cristiani Corsi" consacrés !

15-12-2013

    C'est dans une chapelle de la région bastiaise que ce 8 décembre, fête de l'Immaculée Conception et de la Nation Corse,  le mouvement CRISTIANI CORSI a été consacré à  Marie, Reine de Corse. A l'issue de la  messe tridentine accompagnée de chants sacrés célébrée par l'abbé De Beaunay, les membres du groupe, agenouillés devant la statue de la Vierge, ont lu une profession de foi par laquelle ils s'engagent à défendre la Catholicité  de notre pays, hors de laquelle aucune libération nationale, aucun développement économique ou social ne sont possibles. Ils ont ensuite été bénis par le père De Beaunay.

 

Il y a un peu plus d'un an se réunissaient de jeunes patriotes consécutivement à "l'affaire Limelette", du nom de cet étudiant français auteur d'affiches blasphématoires et insultantes apposées au sein de l'université de Corte. La saine et viscérale réaction des syndicats étudiants nationalistes fut, chacun s'en souvient, condamnée par les autorités de l'Université et le monde de la Culture  subventionnée, qui affichèrent eux leur soutien au profanateur. La dimension subversive du petit monde lié aux institutions de la "République du Grand Orient", sa collaboration avec l'entreprise de destruction  de tout ce qui constitue  le socle de la société Corse, de ses valeurs traditionnelles et familiales apparut clairement à cette occasion.

 

http://4.bp.blogspot.com/-uVj9CEqbMkw/UbMjJlVllvI/AAAAAAAAAC8/O8cyltpUd8M/s1600/IMG_2258.jpg

 

Les CRISTIANI CORSI s'engagèrent ensuite à la mesure de leurs dérisoires moyens, dans la contestation de la loi française dite du "mariage pour tous", de ses conséquences prévisibles en matière de marchandisation de l'humain, dérives sociétales initiées par un pouvoir français instrument zélé de l'hégémonie libérale et de mondialisme totalitaire . Les délires du "milliardaire rose" Pierre Bergé ne pouvaient s'imposer sans réaction sur cette terre de culture et de traditions qu'est la Corse. Le groupe fut également parmi les rares, aux côtés de l'Eglise de Corse, à alerter l'opinion publique insulaire sur l'inculcation à nos enfants par l'éducation nationale française de programmes inspirés par la très glauque "théorie du genre", selon laquelle l'identité sexuelle relève d'un choix personnel.

 

 Face à ces projets législatifs visant à  l'éradication planifiée du modèle familial des sociétes latines, force fut de constater  le silence assourdissant valant approbation des mouvances se réclamant de la libération nationale du peuple Corse. Comme si ses différents cadres et dirigeants partageaient les orientations idéologiques fondamentales de la puissance occupante. Si tel est le cas pourquoi alors  vouloir s'en émanciper ?  

 

Pour CRISTIANI CORSI, la résistance au libéralisme social et sociétal est avant tout spirituelle et s'enracine dans les valeurs familiales et traditionnelles, étroitement liées à la Catholicité de notre peuple. De la même manière, un mouvement national charpenté par ces conceptions "réactionnaires" et anti-matérialistes, éviterait à l'avenir d'infliger à notre jeunesse le pitoyable spectacle de ces "ex-nationalistes" reconvertis dans l'affairisme le plus sordide, complaisamment évoqués et exhibés  par les médias coloniaux.

 

   CRISTIANI CORSI affirme qu' il continuera de contester le désordre établi par un Système corrompu et corrupteur  par l'étude, poursuivra  la formation de ses membres, le dialogue et l'action militante aux côtés de tous ceux qui partagent les mêmes valeurs, avec l'aide et sous la protection de Marie, Reine de Corse .

 

A Squadra

 

le site de CRISTIANI CORSI : http://cristianicorsi.blogspot.fr/

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

En 2008,une crise financière profonde se déclenche aux États-Unis, puis s’étend rapidement au reste du monde. Elle trouve son origine immédiate dans une surchauffe de l’endettement privé. Pour sauver les banques et les compagnies d’assurances, les États empruntent à leur tour. En 2011, la crise de la dette privée s’est muée en crise de la dette publique. Les marchés financiers attaquent les États les plus faibles. La Grèce est la première touchée, suivie par le Portugal et l’Espagne, en attendant l’Italie et la France. Aujourd’hui, tout le monde pilote à vue. Le système financier international vacille sur ses bases, l’euro semble au bord de l’implosion. La dette ne cesse d’augmenter, doublée de déficits d’une ampleur encore jamais vue. Les estimations contradictoires des experts s’ajoutent à l’impuissance des politiques. Est-ce la fin annoncée du système de l’argent ? La lecture et les diagnostics proposés par Alain de Benoist suscitent maintes réflexions quant au rôle de l'Argent et la place des questions liées à la Monnaie dans la perspective d'une Révolution Conservatrice restaurant la dignité du monde Européen et sa vocation à l'Empire Universel, mais aussi d'un développement auto-centré des Peuples-Patries qui la composent. La restauration d'une société "en ordre" dans l'espace européen implique donc celle des conceptions encadrant strictement la sphère liée à l'Argent, suivant les préceptes de la Tradition Catholique ( condamnation du culte de la richesse, prohibition de l'usure ) ainsi que la redéfinition de l'euro comme instrument de Souveraineté de l'Europe-Puissance.