NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Rencontre avec "Aiutu per i nostri"

28-04-2013

L'associu "Aiutu per i nostri" était présent à Bastelicaccia ce samedi 27 avril pour la journée festive organisée par l'ASPC-Corsica. Son président,Petru Santu Feracci nous explique ses motivations et objectifs.

Notre démarche découle d'une prise de conscience des difficultés materielles et de la détresse morale qui de plus en plus affectent les nôtres, aussi bien dans les zones rurales et montagnardes qu'en milieu urbain. Les Corses, et notamment les plus anciens sont par nature peu enclins à exhiber leur desarroi. Corses nous mêmes donc comprenant et partageant cette pudeur, nous avons décidé d'aller à la rencontre de nos compatriotes dans le besoin.

  Notre action a pour principe "les nôtres avant les autres", nous estimons  que la solidarité entre membres d'une même communauté est un principe naturel intangible et universel. Elle est aux antipodes de l'exhibitionnisme,de l'exotisme et des  leçons de morale délivrées par les vedettes du "charity business". Nous ne sommes pas des "enfoirés" ni des boutiquiers de l'humanitaire.

Nous intervenons de manière active selon les besoins dont nous avons connaissance de par notre immersion au sein de notre peuple.Nous tentons d'agir au plus prés des attentes exprimées, de manière concrète et discrète.

Notre ambition est de promouvoir des formes de relations sociales qui ne soient pas basées sur l'argent en développant les echanges non marchands qui depuis toujours caractérisent notre culture et notre identité:travaux communautaires,don et contre don, solidarité inter-générationelle etc ...

  L'argent détruit les peuples et se dresse tel un mur infranchissable entre membres d'une même communauté, d'une même famille. Notre idéal est de briser les chaines de l'Argent et de reconstruire celles de la solidarité.

Nous entendons développer notre action auprés des nombreuses associations et amicales Corses de la diaspora afin de leur rappeler leur devoir vis à vis de leur peuple et de leur terre d'origine. 

Soutenir et participer à l'action d "aiutu per i nostri", c'est renouer avec les valeurs fondamentales  de "l'esse corsu"

I NOSTRI NANZU A L'ALTRI !!   

Pour tout contact : Aiutu per i Nostri rue TERRA NOVA 20231 VENACO   tel  :  06 07 80 83 42  

img020.jpg

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

En 2008,une crise financière profonde se déclenche aux États-Unis, puis s’étend rapidement au reste du monde. Elle trouve son origine immédiate dans une surchauffe de l’endettement privé. Pour sauver les banques et les compagnies d’assurances, les États empruntent à leur tour. En 2011, la crise de la dette privée s’est muée en crise de la dette publique. Les marchés financiers attaquent les États les plus faibles. La Grèce est la première touchée, suivie par le Portugal et l’Espagne, en attendant l’Italie et la France. Aujourd’hui, tout le monde pilote à vue. Le système financier international vacille sur ses bases, l’euro semble au bord de l’implosion. La dette ne cesse d’augmenter, doublée de déficits d’une ampleur encore jamais vue. Les estimations contradictoires des experts s’ajoutent à l’impuissance des politiques. Est-ce la fin annoncée du système de l’argent ? La lecture et les diagnostics proposés par Alain de Benoist suscitent maintes réflexions quant au rôle de l'Argent et la place des questions liées à la Monnaie dans la perspective d'une Révolution Conservatrice restaurant la dignité du monde Européen et sa vocation à l'Empire Universel, mais aussi d'un développement auto-centré des Peuples-Patries qui la composent. La restauration d'une société "en ordre" dans l'espace européen implique donc celle des conceptions encadrant strictement la sphère liée à l'Argent, suivant les préceptes de la Tradition Catholique ( condamnation du culte de la richesse, prohibition de l'usure ) ainsi que la redéfinition de l'euro comme instrument de Souveraineté de l'Europe-Puissance.