NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Resistència , la Catalogne-Nord en lutte !

14-11-2016
Le 5 novembre dernier était annoncée la naissance officielle de Resistència, mouvement d'émancipation national en Catalogne-Nord ( sous juridiction française ). Llorenç Perrié Albanell, l'un de ses cadres répond nous présente la démarche et , plus généralement la revendication catalaniste.

Diaspora consciente : rencontre avec Dan Lodi

20-07-2016
Dan Lodi est l'un de ces milliers de compatriotes vivant dans l'hexagone du fait des circonstances et de la politique coloniale appliquée à notre peuple . Il fait partie de cette minorité consciente et militante engagée au service du peuple et de la Nation. Dan Lodi est de ces Corses à la vocation militante, ayant répondu à "l'appel des ancêtres". Son propos est réaliste, sans fioritures ni compromis. Particularité de notre compatriote: il tient à employer terme Corsica y compris lorsqu'il s'exprime en français.

Libye : la résistance de "l'Etat des Masses"

18-02-2016
La situation politico- militaire en Libye est la clef de notre sécurité dans les prochaines années. La Jamahiriya ( "état des masses" ) libyenne dirigée par le Colonel Kadhafi constitua, quatre décennies durant, un bastion de résistance anti-impérialiste mais aussi un pôle de stabilité et de progrès social tant au sein du monde arabe que d'un continent africain au sein duquel la Libye joua un rôle unificateur ambitieux. L'assassinat de Mouammar Kadhafi et la chute de son régime suite à l'agression occidentale de 2011 allaient plonger la Libye et la zone sahélienne avoisinante dans le chaos.La seule manière d'éviter le chaos est de soutenir la Restauration de la Jamahiriya et des principes traditionnels et révolutionnaires qui la guident de façon à détruire la base de départ de ces nouveaux barbaresques. La flamme de la Jamahiriya ne s'est pas éteinte dans le c½ur du du peuple libyen et depuis plusieurs mois, la Résistance Verte relève la tête.

Paul Serpaggi, Corse et Confédéré

14-01-2016
Paul Serpaggi est un citoyen américain d'ascendance corse. Il est aussi un "sudiste", imprégné de l'histoire et des traditions de l'épopée confédérée, cette "révolte contre le monde moderne" dont la défaite allait entrainer le triomphe aux USA puis dans toute la zone d'occupation américaine de cette mentalité profane ( sous une apparente bigoterie ) mercantile, totalitaire et crépusculaire qui caractérise le monde occidental contemporain. Du Dixie à la Testa Mora, souffle un même esprit de liberté et d'indépendance. Paul Serpaggi, comme des milliers des nôtres dispersés à travers le monde, incarne l'idée de fidélité aux ancêtres, à l'origine, au clan, à cette Communauté du Peuple qu'il appartient à chaque Corse, où qu'il se trouve, de servir et d'honorer.

Novorossiya et anti-impérialisme

21-08-2015
L'actuel conflit qui déchire l'Ukraine résulte des antagonismes historiques entre les populations de la région mais aussi et surtout d'une offensive globale de Washington visant deux objectifs stratégiques majeurs : - encercler la Russie et empêcher l’émergence d'un bloc géopolitique alternatif à l'hégémonie occidentalo-capitaliste. - maintenir la suzeraineté américaine sur l'Europe en s'opposant à un rapprochement Europe-Russie et en premier lieu Allemagne-Russie. Le combat mené par la "Novorossya" s'inscrit donc, par delà ses données historiques et locales, et quels que soit les arguments propagandistes "nostalgiques" déployés de part et d'autre, dans une lutte globale des peuples libres contre le mondialisme américano-centré. Sa dimension idéologique essentielle concerne de fait toutes les forces nationalistes prétendant s'opposer à l'uniformisation et au nivellement du monde par les anti-valeurs occidentales. Notre compatriote Vincent Perfetti est l'un des cadres de l'organisation NOVOPOLE qui organise en France le soutien politique et matériel à la Novorossya. Sa visite en Corse est l'occasion de décrypter et démonter la propagande russophobe des médias mainstream français sur ce dramatique conflit opposant des européens.

Roccu Rogliano, Soldat Politique

09-07-2015
Actif depuis son adolescence dans la lutte nationale corse, Roccu Rogliano est l'un de ces centaines de militants "de base", parfois péjorativement qualifiés de "petits soldats" ,qui payèrent au prix fort leur engagement,sans jamais en attendre le moindre avantage personnel. Il répond aux questions de CPN;

LIBYE : la Résistance Verte parle !

22-03-2015
Maintenant que la France et la Grande-Bretagne ont ouvert la boîte de Pandore islamiste à nos portes et que les forces jihadistes contrôlent un pan entier de la côte sud-méditerranéenne, peut-être serait-il temps de se souvenir qui était Mouammar Kadhafi, de se souvenir du soutien qu'il apporta aux peuples en luttes. Peut-être, à l'heure des atermoiements des "pragmatiques", "étapistes", autonomistes et autres conservateurs, faut-il se souvenir de quoi est capable un peuple méditerranéen libéré du joug colonial. Et c'est parce que l’½uvre d'un peuple libre a été jetée à terre que le combat reprend aujourd'hui. Franck Pucciarelli est le responsable pour l'Europe des Comités Révolutionnaires Internationaux. Il nous présente leur démarche et dresse un état des lieux de la "Résistance Verte".

Flamands, Etudiants, Nationalistes !

20-01-2015
Rencontre avec la Nationalistische StudentenVereniging ( NSV ), la très dynamique organisation des étudiants nationalistes flamands. L'Europe des Peuples se construit dès maintenant ! La NSV existe depuis plus de trente ans mais en fait nos racines son encore plus profondes. A la fin du XIXe siècle, les associations d'étudiants flamands, influencées par les "fraternités" allemandes , avaient déjà un caractère romantique et nationaliste, même si celui-ci était plus culturel que politique. Au cours de la première Guerre Mondiale, les étudiants furent, sur le front, confrontés à la réalité belge. Les seuls francophones étaient promus tandis que les flamands servaient de chair à canon. La langue flamande ( considérée dédaigneusement comme un "patois") et notre culture étaient méprisées par l'élite francophone. En réaction à cette injustice naquit le "Mouvement du Front" . Le nationalisme flamand n'était plus seulement culturel, mais devenait politique et les étudiants en furent le fer de lance.

Rencontre avec SOM Catalans !

28-10-2014
Après l’échec du référendum pour l'indépendance de l’Écosse en septembre dernier, c'est au tour de la Catalogne de se prononcer pour son indépendance. Malgré l'annulation du référendum du 9 novembre, la volonté d'émancipation est toujours aussi forte. CPN est parti à la rencontre de SOM Catalans ( nous sommes Catalans ), mouvement indépendantiste Catalan défendant l'identité Catalane, sur une ligne sociale et nationale contre le néolibéralisme et la dictature des banques.

rencontre avec le Centre Cervantes

12-08-2014
La Sicile vit depuis de nombreuses décennies sous le joug d'une occupation à plusieurs visages. Occupation militaire ouverte des forces américaines, occupation politique par un régime mafieux installé par l'occupant atlantiste, et désormais afflux massif de migrants qui chaque jours s'échouent sur les côtes de l'ile. Nos camarades du "Spazio libero Cervantes" luttent au quotidien pour la conscientisation politique et l'émancipation de leur peuple en dehors des partis, contre le Système. Ils participent activement à la résistance populaire contre le projet américain NO MUOS, aux conséquences gravissimes pour la santé publique. Un combat enraciné s'inscrivant dans une perspective révolutionnaire globale pour la libération de l'Europe.
Page(s) - 1 - 2 - 3 - 4

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Publié en 2000 aux éditions Denoël, "Pour solde de tout compte" se présente sous la forme d'un entretien entre deux responsables nationalistes de l'époque, Jean-Michel Rossi et François Santoni, et Guy Benhamou, journaliste du quotidien mondialiste parisien "Libération", en charge du dossier corse. L'ouvrage traite essentiellement de la face sombre du nationalisme corse au cours de la pénible décennie reliant les premières scissions survenues au sein du mouvement indépendantiste (1989 ) aux débuts du "processus Matignon"( 1999-2000). Au-delà des faits relatés qui concernent une époque révolue, des enseignements quant à l'avenir du mouvement national peuvent être tirés de la lecture de cet ouvrage controversé. L'idée d'Indépendance, revendiquée par le FLNC à sa création, constituait un mythe mobilisateur permettant de "lier le faisceau" des énergies nationales au sein d'un peuple ataviquement claniste et fragmenté . Son abandon implicite puis assumé dès le début des années 80 au profit d'une "solution de la question corse" d'essence autonomiste allait précipiter la dépolitisation, l'éclatement et la dégénérescence des structures politiques nationalistes clandestines et publiques.