NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Jacques Nicolai, combattant de la liberté !

10-07-2017


Notre compatriote et camarade Jacques Nicolai était une fois de plus honoré ce 21 juin en Croatie, à l'occasion de la commémoration officielle des 25 ans de la libération du plateau de Miljevci.

Invité par l'armée croate et accompagné d'autres volontaires étrangers, Jacques Nicolai a été félicité par la présidente de la république croate Kolinda Grabar Kitarovic, le premier ministre, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, les autorités politiques de la Dalmatie . Il fut également chaleureusement salué par le Chef d'Etat Major des Armées. Celui-ci prononça un émouvant discours à la gloire des 113 et 142 HV, les deux brigades qui réussirent cette audacieuse opération permettant de libérer une zone stratégique de 108 kilomètres carrés du territoire croate. La journée s'acheva par une magnifique messe à ciel ouvert célébrée devant une foule enthousiaste et patriote. Notre camarade a en outre accordé un long entretien à la chaine de télévision HRTV1 .

Jacques Nicolai est honoré en Croatie pour les mêmes raisons qui lui ont valu moult persécutions en France : un combat intransigeant contre le totalitarisme marxiste et le liberté des peuples. La République  française, véritable "prison des peuples" européens historiques a jeté Jacques Nicolai en prison. Aujourd'hui encore à l'instigation de l'état colonial et de ses agents locaux, interpellations, perquisitions, garde à vue et procès se succèdent, à l'encontre d'un homme libre qui ne baisse pas la tête et entend défendre sa liberté de penser et de s'exprimer.





Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Guillaume Faye est l'un de ces intellectuels-prophètes qui depuis des décennies déjà pensent l'effondrement du monde moderne et des sociétés occidentales et proposent des armes à la fois idéologiques et concrètes, susceptibles d'assurer la survie et le renouveau du monde européen. Il défend aujourd'hui le concept d'« Eurosibérie », qu'il définit comme « l’espace destinal des peuples européens enfin regroupés de l’Atlantique au Pacifique, scellant l’alliance historique de l’Europe péninsulaire, de l’Europe centrale et de la Russie ». Il s’agit, dans son esprit, d’une « forteresse commune, la maison commune, l’extension maximale et l’expression naturelle de la notion d’' Empire européen .Alors, demain, de la rade de Brest à celle de Port-Arthur, de nos îles gelées de l’Arctique au soleil victorieux de la Crète, de la lande à la steppe et des fjords au maquis, cent nations libres et unies, regroupées en Empire, pourront peut-être s’octroyer ce que Tacite nommait le Règne de la Terre, Orbis Terræ Regnum ». La tournure prise actuellement par les évènements en Europe se révèle une démonstration sans équivoque de la pertinence des thèses et conceptions développées dans "L'Archéofuturisme".: Les peuples de l'Est du continent ( Pologne, Hongrie, Slovaquie, etc..), moins gangrénés par le libéralisme et l'humanisme, moins modernes que ceux de l'Ouest, résistent mieux à la "stratégie du Choc" que constitue "l'opération migrants" mise en œuvre par l'axe atlantiste. Ces sociétés, demeurées dans une large mesure traditionnelles et organiques malgré des décennies de communisme, sont encore capables de secréter des anti-corps face au SIDA mental véhiculé par l'Occident.