NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Le S.T.C. restera National !

28-04-2014

 Malgré une campagne très aggressive et  l'évident soutien des médias coloniaux dont elle a bénéficié,la tentative de prise de controle du Sindicatu di i Travagliadori Corsi menée par Alain Mosconi et son équipe s'est donc soldée par un échec lors du congrès tenu les 26 et 27 avril à Purtichju. Un échec qui, au delà de Mosconi lui-même, est  avant tout celui du noyau trotskyste insulaire lié à la centrale NPA-LCR pilotant en réalité l'opération.

 

La motion d'orientation générale présentée par l'equipe du secrétaire général sortant ,Jean Brignole, a obtenu une majorité écrasante des votes des délégués de section. Le STC restera donc national, et échappera à l'emprise d'une idéologie étrangère, massivement rejettée par les travailleurs et le peuple Corse.  Jean Brignole et Alain Mosconi ont ensuite  tous deux appelé à l'unité, l'apaisement des tensions, à l'engagement militant de tous, et coupé court aux rumeurs de scission.

 

 A l'origine  simple courroie de transmission du F.L.N.C. dans sa stratégie de "contre-pouvoirs", le S.T.C. s'autonomise très vite et s'impose progressivement jusqu'à devenir la première organisation syndicale de l'ile. Politisé mais indépendant de toute structure politicienne, animé par des cadres sérieux et compétents, le STC , fidèle à son principe de " Liberazione Naziunale, Liberazione Suciale",continuera son action au service du monde du travail et du peuple Corse ainsi que  l'a assuré son secrétaire général.

Le STC entend prendre toute sa place, comme force militante et de proposition, dans les luttes collectives à venir : réforme constitutionnelle, co-officialité de la langue Corse etc.. .

L'organisation syndicale a également réaffirmé sa caractéristique première, celle qui en fait "un syndicat pas comme les autres" : la lutte intransigeante pour la corsisation des emplois .

 

32006 1501039888954 1322904529 1348761 1834663 n

Un congrès riche en péripéties mais révélateur de la maturité d'une structure militante trentenaire plus que jamais indispensable dans le contexte de guerre totale menée par la capitalisme contre les peuples et le monde du travail.

 

A Squadra

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

L'indépendance de la Corse ? « Les Français ne seraient pas contre ! Mais ne le répétez pas, ça va encore faire un incident ! » (Ségolène Royal à l'humoriste Gérald Dahan, en 2007). Mais rendez-la nous notre indépendance ! Voilà plus de 240 ans que la France a conquis la Corse par les armes et nous ne sommes toujours pas considérés comme des Français à part entière. Pourquoi cela ? Pour la simple et bonne raison que nous ne sommes pas français. La Corse est un royaume depuis des temps immémoriaux. Dans son commentaire de l'Enéide, Servius, citant Varron, écrit que le premier roi de Corse et de Sardaigne fut Phorcus, fils de Neptune et de la nymphe Thosée.