NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

SUAVELOS : La Corse est la terre des Corses !

03-04-2017

Cette pertinente  contribution nous est envoyée par M. Sampieru Rocca


En préambule de ce texte: Nous tenons à préciser qu'il ne constitue nullement une attaque acrimonieuse,mais bien une précision nécessaire,un approfondissement capital quand à un point de vue traitant de la Corse et de sa situation,et ce point de vue Corse,vis à vis d'un article paru sur le site Suavelos traitant de la Corse et de sa situation,s'intitulant"Témoignage : comment la vie en Corse a renforcé mon patriotisme",commis par Mila,(ce texte à aussi été envoyé au site Suavelos qui n'a pas jugé bon de le publier).

La Corse a des capacités d' accueil limitées. Elle a déjà son peuple autochtone et il n'a pas à être mis davantage en minorité (il l'est déjà suffisamment). Les français doivent partir à la reconquête de leurs villes, recoloniser leurs espaces intérieurs, leurs campagnes,leurs villages. La Corse n'a pas plus vocation a devenir un bronze cul pour people ou riches vacanciers, qu'un havre de paix pour toute la France malheureuse. Les corses ont un droit d'aînesse indiscutable sur leur terre. Ce qui est possible pour un individu n'est pas possible pour des masses au risque de se heurter à une hostilité de réaction parfaitement compréhensible. La Corse est déjà la terre des Corses. Chaque année ce sont des milliers de nouveaux arrivants qui s'installent toutes origines confondues, rendant les corses de plus en plus minoritaires chez eux. C'est la colonisation de peuplement,qu'elle soit volontaire ou non,malicieuse ou ingénue,passive ou active.

De même que les anglais malheureux vivant dans l'enfer multiculturel de Londres, Luton, Liverpool au milieu de l'insécurité et de l'islamisme n'auraient pas à submerger dans leur fuite l'Irlande globalement préservée,si il s'avisaient de ce bien- être,de cette absence de danger extra-européen pour essayer de la transformer en nouveau lieux de villégiature pour la Nationalisme anglais alors ils se heurteraient à une réaction hostile totalement compréhensible et légitime,du fait du passif historique et du contentieux colonial annexionniste et militaire évident, de la même façon la réaction des Corses serait comparable. Elle l'est déjà, particulièrement à l'égard de certains "ghjunghjiticci",primo-arrivants qui n'arrivent pas à admettre qu'ils sont chez nous et non pas "chez eux comme partout ailleurs en France,du fait qu'ils ont des papiers en règles" D'autant plus que la lutte de libération nationale est toujours en court et fortement combattue par la République, des prisonniers politiques croupissent toujours dans les geôles de la France républicaine avec comme seul crime, la cause de la liberté de leur terre, de leur peuple, le combat de la dignité pour leurs ancêtres et pour leur Histoire. (Ces mêmes valeurs que au demeurant vous montrez en exemple aujourd'hui.)

Alors aux "quelque uns", qui ont vocation à partager notre destin: vous devez abandonner votre logiciel jacobin-annexionniste bleu-blanc-rouge et vous impliquer du mieux que vous pouvez, avec bonne volonté dans l'effort de soutien au peuple Corse, à sa culture et sa langue,à la cause de ses prisonniers politiques,à la cause de se libération nationale,ainsi vous gagnerez votre place parmis nous dans le mérite... Sinon vous vous retrouveriez dans la position objective des ennemis du peuple Corse,des courts de justice d'exceptions mandatés par les instances parisiennes cornaquées par les loges et le lobbies(ceux la même que vous affectez de combattre) et ce même à votre corps défendant, que vous le vouliez ou non... La lutte de la Nation Corse n'est pas une blague, une gesticulation pour rigoler, vide de sens ou purement esthétique, pas plus qu'un "régionalisme" particulariste centré sur la préservation du goût de sa charcuterie et la douceur de ses chants... Ce sont des siècles de résistance à de multiples invasions, et des dizaines de milliers milliers de plasticages dans sa version contemporaine,des années de lutte acharnée pour le droit à l'existence qui laissèrent des dizaines de morts et bien plus encore de prisonniers.

Elle est liée à la Cause sacrée de la libération des peuples et des Nations Libres, à l'exemple de celle la Belle Irlande contre l'Angleterre, de la geste de la Grèce conquérant son Indépendance sur l Empire Ottoman, de celles de la Pologne, de la Hongrie, de la Croatie se libérant de leurs empires illégitimes respectifs, germaniques on non. Elle prend place aujourd'hui aux côtés de celle du Kosovo Serbe, des Écossais, des Nord-Irlandais Catholiques,des Kabyles ou des Kurdes,et de bien d'autres encore. Notre peuple ne s'inscrit pas parmi la diversité régionale française. de même que jamais la Roumanie ou la Serbie ne ce sont inscrites dans la diversité régionale Turque Ottomane, pas plus que le Québec ou l'Irlande ne ce sont inscrits dans la diversité régionale Britannique... Nous ne sommes pas français, nous sommes des européens de méditerranée, le peuple corse, qui se fit imposer la Loi française suite a une guerre Injuste et inique malheureusement perdue contre le royaume de France .

Corsophone en tout premier lieu, où la francophonie nous a été imposée par la loi de l'occupation administrative et militaire. Il est un magnifique chant corse qui déclame"Quand'elli m'accurderanu ch'issa terra ghjè a meia,tandu saremi amichi parchi saremi pari":"quand ils reconnaîtront que cette terre est la mienne,alors nous serons amis car nous serons sur un pied d'égalité" c'est le choix qui s'offre aujourd'hui au patriotes dissidents Français vis à vis des Nationalistes Corses,à fortiori ceux qui aurait projet de refuge sur notre terre: Ou la fraternisation commune autour des injustices des guerres de conquêtes d'antan à l'encontre d'autres peuples libre,Européen et Catholiques et la convergence des forces autour de la défense commune de la Chrétienté,de la civilisation Européenne et la sauvegarde de ses peuples endémiques ;ou s'arc-bouter sur des principes abstrait autant que petit-impérialiste et chauvin de l'hexagone "un et indivisible" et l'affrontement direct et frontal entre nous;car la Corse et son Peuple qui on en vu d'autres au regard de l'histoire,qui ont su triompher à terme et par leurs seules force de l'Empire romain,ou du Joug des armées du Djihad Maures et barbaresques,pour ne citer qu'eux,ne fléchirons pas de si tôt;et maintenant que nous Corses,tenons notre Liberté par le bout des ses cheveux,nous ne sommes pas prêts de lâcher,à Dieu ne plaise.

Post Scriptum: Nous encourageons Mila à prouver sa bonne foi,vis à vis de notre peuple et à se mettre en Contact,sur Facebook par exemple,avec des mouvements tel que Corsica Patria Nostra,Leia naziunale ou Corsica Libera,son militantisme sincère y seras le très bienvenu,et elle montreras sa volonté indéniable de s'intégrer parmi nous.

Sampieru Rocca Simple militant du combat pour la liberté Corse et Européen

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Engagé depuis plus de quarante ans dans la lutte nationale Corse, Christian Mondoloni dresse le bilan de 250 ans présence française sur l'île, de la politique coloniale menée par la puissance occupante et, à partir de 1957, de l'entreprise de submersion démographique ouverte visant à marginaliser le peuple Corse sur sa terre . Mais l'objet principal de l'ouvrage est de retracer les grande étapes de la prise de conscience nationale, puis de la lutte d'émancipation menée par les Corses contre un système voué à leur soumission et leur éradication. Le rôle central des évènements d'Aléria dans le processus de SECESSION et de RUPTURE permettant un réappropriation de notre histoire y est clairement mis en évidence.