NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Vous avez dit "Communauté de destin "?

31-05-2016
 
Dans cette brève tribune libre , Mr Antoine Luciani évoque l'inanité de la notion de "communauté de destin" sur le plan philosophique. Ce concept imposé dès la fin des années 1980 comme définition du peuple Corse par certaines "forces occultes" servit de Cheval de Troie pour faire accepter par notre peuple les politiques d'immigration de masse menées par l’État Français. Le terme est aujourd'hui psalmodié tel un mantra pour justifier l'injustifiable en dehors de toute argumentation rationnelle.

Vous avez dit :"Communauté de destin"?

Je vous le donne en mille : prenez n’importe quel discours de n’importe quel politicien de n’importe quel parti français ou européen : vous y trouverez le défilé des mêmes expressions : la « démocratie », avec son cortège. les « Droits de l’Homme », « l’écoute », « la tolérance », « le dialogue », et, en Corse, la « communauté de destin ». Cette dernière est particulièrement à la mode, avec le tsunami migratoire qui submerge l’Occident; mais que signifient ces mots incantatoires ? Leur infinie répétition n’est pas garantie de clarté. Et le moins que l’on puisse dire, quand on parle, c’est de savoir ce que l’on dit. Nos politiciens le savent-ils ?

Qu’est ce que le « destin ». Ouvrons un dictionnaire.

Destin : « causes cachées des événements considérés comme agissant selon des lois prédéterminées et immuables; loi suprême qui enchaine les événements avec une prédestination absolue, une force invisible ». Il a pour fille la destinée : « la chaîne, la succession des évènements déterminés par le destin, » la Fatalité : « destin ou destinée considérés comme essentiellement opposés au libre arbitre; le fatum destin personnifié.

Qu’est ce que la « communauté » ?, dans un sens plus restrictif que « société », c’est l’ensemble des hommes unis par les mêmes intérêts, la même façon de sentir, d’agir, et de penser. Demandons nous maintenant ce que peut bien signifier « communauté de destin ». Comment le destin, décret mystérieux et irrésistible, peut il engendrer une « communauté »? Il frappe, il foudroie, mais il ne crée aucune union entre les hommes. L’Oedipe-Roi de Sophocle en est la figure grandiose et tragique. Peut-être dira-t-on que la « communauté de destin » est un malheur qui frappe une communauté ? Par exemple un tsunami. Mais nos politiciens ne l’entendent pas de cette oreille: il s’agit pour eux de plusieurs communautés qui s’unissent pour un même projet, fruit d’une volonté commune. Mais qu’est-ce qu’une destinée voulue ? En un mot, cette « communauté de destin », dont ils nous rabattent les oreilles, est un non-sens absolu, aussi grotesque, que « prendre en main son destin ».


 Martin Heidegger définit le Destin comme Génie et Vocation d'une communauté naturelle et historique

Afficher l'image d'origine

Mais on peut s’y laisser prendre : c’est un grand philosophe allemand, Heidegger, qui probablement, a le mieux défini les notions liées de Communauté et de Destin . Et chez lui l’expression a un sens, malheureusement contraire à ceux de nos perroquets multicolores. Heidegger n’a jamais penser que les Turcs (par exemple) et les Allemands pouvaient, ensemble, réaliser une œuvre commune. Le mot allemand, que nous traduisons par « destin » a chez lui un tout autre sens. Il s’en explique dans Le principe de raison (P.149 et suivantes), (et ailleurs aussi) «  par le mot Geshick on entend habituellement ce qui est arrêté et déterminé par le destin. Mais cette signification est secondaire. » Le mot « schicken » veut dire originairement : « préparer, disposer, mettre en ordre ». Employé en parlant du peuple, il signifie ce que nous appellerions en français « vocation » ou « génie ». Le « destin » du peuple allemand est le génie de la communauté, unique et germanique, le peuple « in-quiétant », c’est à dire celui qui bouscule tout ce que l’on tient pour acquis, toute les « certitudes » familières. La « communauté de destin », c’est pour l’Allemagne, son génie, qui est celui de la Révolution permanente. C’est donc tout le contraire de la « communauté de destin », simple « flatus vocis » dépourvu de sens, slogan indéfiniment répété, formule creuse.

Mais s’il ne signifie rien, il peut beaucoup. C’est un néant dévastateur, fait pour détruire les dernières immunités naturelles des peuples et des sociétés, avec une redoutable efficacité. Quelle tristesse de voir tant des nôtres, en toute innocence et inconscience, se laisser séduire par ces loups déguisés en agneaux, et contribuer sans le savoir à la disparition de notre peuple…

A.L.

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Eléments est aujourd’hui l’une des plus anciennes revues d’idées d’expression française, puisqu’elle paraît sans interruption depuis près de 40 ans. Numéro après numéro, Eléments interroge l’histoire et les arts, met en perspective les recherches scientifiques et les travaux des philosophes, analyse les mouvements d’idées et offre une tribune à tous ceux dont le travail contribue à identifier, raffermir et faire croître les racines d’un futur européen qui est notre passion commune. Cette aventure intellectuelle est aussi un combat contre la pensée unique et le silence assourdissant des médias, un combat pour qu’un nombre croissant de lecteurs disposent d’éléments pour comprendre et, à leurs niveaux respectifs, transmettre et agir.