NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Louis Orsini sur les arrêtés MIOT

23-01-2014

  La sortie du numéro 2 d' IPATIA et de son dossier économique s'accompagne sur le site du journal d'une interview video de LOUIS ORSINI, membre du Conseil supérieur d’orientation du GIRTEC, sur les arrêtés MIOT :

" Le cercle Petru Rocca est parti à la rencontre de Louis Orsini, membre du Conseil supérieur d’orientation du GIRTEC, titulaire d’un doctorat à la suite de la soutenance d’une thèse sur « le régime juridique des arrêtés Miot ». Il nous explique dans cette vidéo, l'historique et les conséquences de ceux ci. "

Le site d' IPATIA : http://ghjurnaleipatia.blogspot.fr/







Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Le terme "tiers monde" a longtemps désigné les pays non-industrialisés, soumis ou exploités par le "premier monde" occidental ou le "second monde "soviétique. Il traduisait également parfois une volonté de résistance face aux conceptions anti-traditionnelles régissant conjointement les deux blocs et une auto-affirmation en temps que sujet politique à part entière que l'on appellera le tiers-mondisme .Il est remplacé depuis la fin du "second monde" par celui de "Pays en voie de développement". Une dénomination à la fois marquée par le politiquement correct et l'esprit totalitaire mondialiste: le développement n'est en effet envisagé que dans sa dimension matérielle, mercantile, consommatrice plus que productrice et la voie tracée, la seule possible, est celle qui mène aux standards occidentaux. Ceux qui refusent cette occidentalisation peuvent être aujourd'hui désignés comme "non alignés" indépendamment- ou plutôt en raison même- de leurs différences civilisationnelles. Alain de Benoist plaide donc pour une alliance multi-dimentionnelle de l'Europe et du Tiers-Monde, c'est à dire de tous les non-alignés, face à l'ennemi commun occidental. A l'idéologie des Droits de l'Homme, il oppose la Cause des Peuples et, dès 1986, anticipe sur des clivages qui se révèlent aujourd'hui au grand jour, de la Syrie à l'Ukraine. " Europe,Tiers monde, même combat" préfigure le monde multi-polaire qui émerge actuellement sous nos yeux. Celui de la décolonisation des peuples européens, mais aussi et surtout, de l'Europe elle-même.