NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

La Veillée de l'Yser, mémoire flamande !

01-09-2015

Le 30 août dernier s'est tenue en Flandres la "Veillée de l'Yser" ( IJzerwake en flamand ), haut lieu du mouvement nationaliste flamand. Le rendez vous immanquable des indépendantistes rassemblait cette année plus de 4000 participants dont plusieurs délégations étrangères. 


L'origine du pèlerinage puis de la Veillée de l'Yser remonte au lendemain de la première guerre mondiale. Le but était de commémorer les soldats flamands morts au front. C'est à cette époque l'occasion pour les nationalistes flamands de rendre hommage au groupe d'intellectuels pro-flamands "Frontbeweging", né sur le front de l'Yser et qui s'opposa à la gestion linguistique de l'armée belge plutôt tournée vers le français. Le Pèlerinage de l'Yser alors devint un évènement phare du mouvement flamand.

Au cours des années 80, alors que le nationalisme flamand prenait un nouvel essor, le Comité du pèlerinage, dont les dirigeants étaient affiliés au "libéral-progressisme", œuvra à détourner subrepticement le sens originel de la commémoration et lui donner une orientation politiquement correcte que traduisent les termes du message officiel : "Paix, Liberté et Tolérance"... De fait, depuis 2004, les organisateurs poursuivent l'objectif de l'ouverture aux « nouveaux Flamands », issus de minorités ethniques et culturelles. Estimant avoir trahie l'essence même du rassemblement et de son slogan original "Plus jamais de guerre, Autonomie et Paix de Dieu", le mouvement flamand créa la "Veillée de l'Yser" sur le lieu du monument en mémoire des frères Van Raemdonck, symboles et martyrs du premier conflit mondial du siècle dernier.



Le rassemblement annuel du mouvement flamand accueille désormais depuis 1995 des milliers de militants indépendantistes et nationalistes autour du thème de l'Europe des Peuples et de la Flandre indépendante. A cette occasion sont invitées de nombreuses délégations étrangères ( catalanes, écossaises, afrikaner etc ).


Cette année le thème était la tragique année de 1915. La première guerre mondiale toucha durement la Flandre sur son sol puisque le conflit s'y enlisa durant quatre ans . Succédant à une messe célébrée devant plusieurs milliers de personnes, différents orateurs du mouvement flamand prirent la parole et rendirent hommage aux soldats de la Grande Guerre, accompagnés par la fanfare du Vlaams Nationaal Jeugdverbond, mouvement de jeunesse nationaliste flamand conçu sur le modèle du scoutisme.

En ces temps de montée des périls, les nationalistes qui par milliers chaque année se rassemblent pour la Veillée de l' Yser sont porteurs d'un message à leur peuple mais aussi à l'Europe entière. Les peuples auxquels sera donné le droit de survivre seront ceux dont la mémoire sera la plus vivante, ceux qui ne trahiront pas l'héritage des ancêtres et qui, envers et contre tout, maintiendront les liens communautaires unissant leurs membres, ne laissant personne s'approprier leur "roman national".

A Squadra

Quelques photos :







Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Tout au cours de l'Histoire, il apparait toujours deux Frances, face à face, qui se haïssent au point souvent de s'entretuer. Rien de tel dans les autres pays européens : ils ont tous connu des conflits internes, mais pas ce perpétuel antagonisme. Le spectacle de la France, par ailleurs, proclame la même absence d'unité, qu'il s'agisse des appartenances historiques de la moitié de ses provinces, des orientations géographiques de ses diverses parties, des cultures populaires qu'on y rencontre, des types humains...