NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

2015, Ruptures et Multipolarité

31-12-2015

L'année qui s'achève aujourd'hui aura été celle de l'irruption de logiques de ruptures générant un chaos sans issue apparente, au sein desquelles pointent néanmoins les premiers linéaments d'un nouvel ordre multipolaire du monde à venir.

2015 fut l'année du début "officiel" de la fin de l'hégémonie occidentale sur les affaires du monde avec l'entrée en guerre de la Russie en Syrie, mettant ainsi un terme aux velléités occidentalo-wahabites de renverser la forteresse nationaliste arabe syrienne. Le monde unipolaire dirigé depuis Wall Street et le Pentagone, le "Nouvel Ordre Mondial" imaginé par les néoconservateurs américains à la suite de l'effondrement du bloc soviétique a vécu. Il s'efface au profit de logiques de pouvoir multipolaires reflétant la diversité civilisationnelle de l'humanité. La phase actuelle, transitoire, est celle d'une confrontation entre l'axe atlantiste, les "puissances de la Mer" commerçantes et capitalistes et ses affiliés d'une part, et le bloc géopolitique eurasiste, spirituel et Traditionnel en gestation (" L'Europe de Galway à Vladivostock" ou "Empire Eurasiatique de la Fin", dans sa dimension eschatologique) de l'autre. Aux cotés de l'un ou de l'autre de ces deux blocs de puissances s'agencera, dans la douleur, un monde arabo-musulman porté vers l'équilibre autour de valeurs traditionnelles s'il s'adosse à l'eurasisme, chaotique et barbare s'il bascule dans l'atlantisme via les pétromonarchies du Golfe.

2015 fut l'année du début "officiel" de la fin de l'Union Européenne, cet instrument de domination américain en Europe. L'opération "migrants" planifiée par les centres de pouvoirs atlantistes et mises en œuvre par leurs collaborateurs islamistes ( Erdogan), gauchistes ( Tsipras ) ou libéraux ( Merkel, Junker, Hollande ) a déclenché une fracture entre nations de l'est européen ( Hongrie Pologne, Slovaquie ) décidées à protéger les intérêts vitaux de leurs peuples et les nomenklatura de l'ouest, qui mènent une guerre ouverte contre leurs propres populations.

Afficher l'image d'origine

2015 fut l'année du début "officiel" de l'effondrement de la République Française et des principes subversifs qui la régissent, processus entamé il y a déjà plusieurs décennies. Le "charlisme" destiné à les régénérer au lendemain des attentats de janvier n'aura fait qu'une brève illusion qui s'est fracassée sur une réalité brutale un 13 novembre, quelque part entre le Bataclan et le Stade de France. L'état d'urgence est en vigueur, les multiples crises se télescopent au sein d'un système politique verrouillé, géré par une caste politico-médiatico-financière arrogante, corrompue, étroitement soumise à des intérêts étrangers et vomie par une population incapable de révolte car morcelée en de multiples communautés antagonistes. Le régime de Paris et la population hexagonale s'orientent donc, vers une implosion dépressive, inexorable et multidimensionnelle.

Mais 2015 fut aussi l'année du retour de l'Europe des Peuples sur la scène de l'Histoire,de l'Ecosse à la Catalogne. Les processus d'émancipation se développent et s'accélèrent à mesure que déclinent les cadres politiques stato-nationaux obsolètes.

Afficher l'image d'origine

En Corse, 2015 fut l'année du renouveau, dans les urnes, dans la rue et dans les consciences, de l'Idea Corsa. Chez nous également, la désintégration du système français libère des énergies guidées par l'élan vital, en dehors des cadres politiciens et institutionnels jusqu'ici imposés et plus ou moins acceptés. Le peuple Corse est décidé à prendre son destin en main, à suivre son propre chemin. Cette Corse renaissante sera soumise, comme le reste du monde, à des options existentielles antagonistes, articulées autour de lignes de forces globales, capitalisme occidentalo-mondialiste ou tradition européenne-catholique. Son orientation dépendra de l'émergence d'élites issues de la Terre mais aspirant au Ciel, autour desquelles unis derrière ses drapeaux, marchera le peuple.

Pace è Salute à Tutti

A Squadra

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Guillaume Faye est l'un de ces intellectuels-prophètes qui depuis des décennies déjà pensent l'effondrement du monde moderne et des sociétés occidentales et proposent des armes à la fois idéologiques et concrètes, susceptibles d'assurer la survie et le renouveau du monde européen. Il défend aujourd'hui le concept d'« Eurosibérie », qu'il définit comme « l’espace destinal des peuples européens enfin regroupés de l’Atlantique au Pacifique, scellant l’alliance historique de l’Europe péninsulaire, de l’Europe centrale et de la Russie ». Il s’agit, dans son esprit, d’une « forteresse commune, la maison commune, l’extension maximale et l’expression naturelle de la notion d’' Empire européen .Alors, demain, de la rade de Brest à celle de Port-Arthur, de nos îles gelées de l’Arctique au soleil victorieux de la Crète, de la lande à la steppe et des fjords au maquis, cent nations libres et unies, regroupées en Empire, pourront peut-être s’octroyer ce que Tacite nommait le Règne de la Terre, Orbis Terræ Regnum ». La tournure prise actuellement par les évènements en Europe se révèle une démonstration sans équivoque de la pertinence des thèses et conceptions développées dans "L'Archéofuturisme".: Les peuples de l'Est du continent ( Pologne, Hongrie, Slovaquie, etc..), moins gangrénés par le libéralisme et l'humanisme, moins modernes que ceux de l'Ouest, résistent mieux à la "stratégie du Choc" que constitue "l'opération migrants" mise en œuvre par l'axe atlantiste. Ces sociétés, demeurées dans une large mesure traditionnelles et organiques malgré des décennies de communisme, sont encore capables de secréter des anti-corps face au SIDA mental véhiculé par l'Occident.