NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

SOM CATALANS en congrès

23-04-2015
Le 18 avril dernier se tenait à Barcelone le premier congrès du mouvement indépendantiste SOM CATALANS ( Nous sommes catalans ). Fondé il y a un an, ce parti se distingue, au sein de la vaste mouvance indépendantiste catalane, par sa doctrine authentiquement nationaliste. SOM CATALANS s'oppose radicalement au modèle de société occidentalo-mondialiste, auquel ont fait allégeance la plupart des partis politiques catalans.Ceux-ci, en liaison avec les officines gauchistes liées au pouvoir madrilène, tentent donc d'empêcher sa progression par des campagnes de diabolisation et d'intimidation. SOM CATALANS sera présent aux élections municipales du 24 mai prochain dans la ville de VIC où sa présidente Ester Gallego conduira une liste.

L'Europe des Peuples contre l'OTAN

13-03-2015
Nos camarades flamands de l'Association des Étudiants Nationalistes ( Nationalistische Studenten Vereniging NSV ), organisaient une manifestation contre l'OTAN ce jeudi 12 mars dans la ville de Gand. La NSV est l'un des fers de lance du nationalisme flamand et se caractérise par la conscience politique de ses militants ainsi que par un engagement sans faille pour une Europe des Peuples libérée de l'impérialisme américain. Sous le mot d'ordre "Pour une armée Européenne, contre la machine de guerre de l'OTAN" plusieurs centaines de militants de la NSV ont battu le pavé malgré les menaces des milices gauchistes auxiliaires du régime fantoche belgicain.

Insoumission populaire à Rome !

02-03-2015
Près de 20 000 personnes se sont rassemblés ce samedi 28 février sur la Piazza Del Popolo à Rome, pour une manifestation qualifié d"historique" organisée par la LEGA NORD contre le gouvernement italien de gauche mondialiste dirigé par Matteo Renzi . A deux mois des élections régionales, le chef de la Lega, le dynamique et populaire Matteo Salvini s'est livré à un véritable réquisitoire contre une politique globale dont le gouvernement italien actuel ne constitue qu'un rouage zélé. "Le problème n'est pas (Matteo) Renzi. Renzi est un pion. Renzi est un esclave stupide au service d'une personne anonyme qui veut contrôler nos vies depuis Bruxelles" "Je ne fais pas de distinction entre la droite et la gauche, la lutte entre fascistes et communistes appartient aux livres d'histoire. Nous faisons la différence entre ceux qui travaillent et les parasites, et nous défendons ceux qui travaillent", Durant près de deux heures et au-delà des effets oratoires de rigueur en ces occasions , Matteo Salvini a esquissé les grandes lignes d'une alternative politique populiste radicale débordant largement le cadre italien : refus du racket fiscal, de la dictature des banques et de la technocratie bruxelloise, de l'étatisme jacobin, des politiques d'austérité, de l'immigration massive et du libéralisme sociétal , pouvoir aux travaiileurs, localisme économique, ouverture géopolitique en direction de la Russie ( Salvini a récemment rencontré Vladimir Poutine en Crimée ) et des pays non-alignés sur l'atlantisme etc..

Siciliens contre le trafic d'esclaves

15-01-2015
L'une des plus funestes conséquences du renversement en 2011 du régime nationaliste libyen par les puissances occidentales et leurs supplétifs islamistes est le développement exponentiel du trafic d'êtres humains en Méditerranée. Chaque jours des milliers de migrants en provenance d'Afrique et du Moyen-Orient tentent de rejoindre l'Europe via des réseaux de passeurs liés pour la plupart aux factions armées qui s'affrontent dans la Libye "libre". Cette exploitation de la misère se développe également du coté européen, dans le sillage des opérations "de sauvetage" MARE NOSTRUM et TRITON menées par les autorités italiennes. La Sicile et son peuple comptent parmi les principales victimes principales victimes d'une politique menaçant l'ensemble des iles de la Méditerranée.

Europe des Peuples : convergence des luttes

06-12-2014
Le 30 novembre dernier s'est tenu à Egedem, en Flandre un important colloque autour du thème de l'Europe des Peuples, organisé par le mouvement nationaliste radical flamand Voorpost. L'évènement a rassemblé de nombreux militants et intervenants issus des peuples de l'Europe réelle. Les débats et travaux ont permis de de faire ressortir les grands axes qui structurent les luttes d'émancipation des peuples historiques en Europe, et par conséquent constituent la base des convergences entre ces luttes comme de la solidarité unissant militants et organisations se réclamant de principes communs. L'un des principaux axes de convergences intimement lié au combat pour la souveraineté nationale, évoqué par nos camarades du SOM catalan, demeure le refus des politiques d'immigration massive et de colonisation de peuplement orchestrées tant par les états actuels que par l'Union Européenne. A l'instar du Voorpost en Flandre, le SOM est fermement engagé, aux côtés d'autres groupes, contre toutes les dérives libérales et réformistes qui affectent le mouvement de libération national catalan et mettent en péril l'existence même de la Communauté du Peuple. L'ancien diplomate croate Tomislav Sunic expliqua, à la lumière de son expérience balkanique, la nécessité d'éviter les conflits horizontaux entre européens et de désigner l'ennemi principal, celui dont tout le reste découle, contre lequel doivent se retrouver tous les nationalistes : le système capitaliste, le libéralisme, l'anti-civilisation américaine et tous leurs métastases institutionnels et idéologiques qui oeuvrent à la colonisation de l'Europe.

Europe des Peuples contre l'immigrationnisme

26-11-2014
Octobre 2011 : la Jamaryah arabe et socialiste libyenne est renversée et son dirigeant Muammar Kadhafi assassiné au terme d'une guerre fomentée par les puissances occidentales et leurs supplétifs islamistes. Le même scénario sera tenté avec moins de succès en Syrie. La destabilisation ou la destruction des régimes nationalistes arabes et le chaos qui s'ensuit ont entrainé des mouvenents migratoires d'une ampleur inédite en provenance d'Afrique Noire et du Moyen-Orient. Le verrou libyen a sauté et ce pays est désormais une plate forme du trafic d'humains en direction de l'Europe. Chaque jour des milliers de migrants tentent d'atteindre l'Italie à bord d'embarcations de fortune et nombreux sont ceux qui laissent leur vie au cours du périple. Face à la gravité de la situation l'état italien lance le 15 octobre 2013, l'opération militaro-humanitaire MARE NOSTRUM, visant à...faciliter l'accueil des migrants sur le territoire italien. Le cout de l'opération se monte à 9 millions d'euros par mois, intégralement supporté par l'état italien. L'opération a abouti à l'explosion du nombre d'immigrés clandestins dans de nombreuses zones de Sicile comme d'Italie continentale et des affrontements violents opposent régulièrement migrants et autochtones. L'opération MARE NOSTRUM est remplacée depuis le 1er novembre 2014 par l'opération TRITON, moins ambitieuse ( les navires ne patrouillent pas hors des zones territoriales italiennes ) sous l'égide du dispositif de l'Union Européenne FRONTEX. C'est dans ce contexte explosif que s'est tenue à Milan le 18 octobre dernier une grande manifestation organisée par le puissant mouvement indépendantiste LEGA NORD, pour exiger la fin de l'opération MARE NOSTRUM. Plus de 100 000 personnes ont défilé dans les rues de la ville pour une mobilisation dont il convient de souligner le caractère éminemment politique et à laquelle participaient de nombreux militants ethno-nationalistes venus de toute l'Europe.

Nationalistes Bretons contre l'Islamisme

27-10-2014
Ce samedi 25 actobre à Quimper, la Résistance bretonne descendait dans la rue pour s'opposer au projet d'édification d'une grande mosquée de 450 mètres carré comportant un minaret de 12 mètres de haut. En première ligne du collectif d'opposants, nos camarades d'ADSAV. Si ce projet heurte les consciences bretonnes au point d'avoir été occulté jusqu'au dernier moment par la municipalité de droite pro-française de Quimper, c'est en raison de sa nature et des affiliations de ses promoteurs, une association turque étroitement liée au parti islamiste AKP ( Parti pour la Justice et le Développement ) dirigé d'une main de fer par l'actuel président turc Erdogan. [...] Les bretons éveillés qui manifestaient à Quimper n'ont pas oublié la célèbre phrase de MR Erdogan : " Les mosquées seront nos casernes, les dômes nos casques, les minarets nos baïonnettes". Ils savent que contrairement à leurs homologues français, les dirigeants islamistes turcs sont des gens sérieux, résolus, inscrivant leur politique sur le temps-long.

Le droit du sol poignarde l' Ecosse !

19-09-2014
Le référendum du 18 septembre 2014 sur l'indépendance de l'Ecosse se solde donc par une défaite des partisans du OUI. L'Ecosse demeurera donc partie intégrante du Royaume-Uni, bien que possédant son propre parlement disposant de pouvoirs étendus. L'idée de souveraineté nationale a cependant fait son chemin et d'autres consultations peuvent être ultérieurement envisagées. Les observateurs avancent plusieurs explications à cet échec relatif : campagnes médiatiques de désinformation et d'intimidation à destination de l'électorat agé, pressions exercées par les milieux d'affaires et bancaires etc... Mais un autre élément, politiquement incorrect mais difficilement niable ne saurait être occulté : celui de la composition du corps électoral amené à se prononcer sur l'avenir de l'Ecosse et pour lequel a été appliqué le principe exclusif du droit du sol . Les écossais de souche vivant à l'extérieur du territoire n'ont pas pu voter, alors que les "écossais de papier" , résultat de la colonisation de peuplement d'origine anglaise ou de l'immigration extra-européenne ( essentiellement pakistanaise ) se sont massivement mobilisés pour le NON, malgré tous les gages donnés par le Scottish National Party au pouvoir à Edimbourg, une formation social-démocrate se revendiquant de la religion des Droits de l'Homme et aspirant à l'intégration à l'Union Européenne.

Catalogne : un peuple en marche

13-09-2014
Plus d'un million et demi de catalans ont défilé dans les rues de Barcelone ce jeudi 11 septembre pour exiger la tenue d'un référendum sur l'indépendance le 9 novembre prochain. Une mobilisation réussie pour les partisans d'un état national catalan qui, dans un ordre parfait, ont envahi les deux principales artères de la ville, formant un gigantesque V ( signifiant "voter" ). Le 11 septembre est la "Diada", la journée nationale de la Catalogne, commémorant une défaite : la prise de Barcelone en 1714 par les troupes franco-espagnoles du maréchal de Berwick. 300 ans de domination castillane n'ont pas réussi à éteindre la flamme de l'esprit national catalan, ravivée depuis 2010 par la censure du statut d'autonomie élargie par le Tribunal institutionnel espagnol, ainsi que par l'effondrement économique et social du pays. Madrid refuse la tenue du référendum dont la question en deux parties est : " Voulez-vous que la Catalogne devienne un état ? En cas de réponse affirmative, voulez-vous que cet état devienne indépendant ? ", et l'on s'achemine vers une épreuve de force.

Alan Ryan, héros irlandais

04-09-2014
Le 3 septembre 2012, Alan Ryan, commandant de l'Irish Republican Army ( réunifiée ) pour la ville de Dublin, tombait sous les balles de trafiquants de drogue contre lesquels son organisation et ses filiales politiques et citoyennes mènent une guerre sans merci. Ses obsèques avaient donné lieu à une véritable démonstration de force de l'IRA en plein centre de la capitale irlandaise. Comme annoncé par l'organisation politico-militaire, Alan Ryan a été vengé et la lutte contre les dealers ne faiblit pas. Cette année encore , une commémoration fut organisée par la mouvance catholique républicaine irlandaise dans la ville de Kitchener, au Canada. Le 32 CSM ( Mouvement pour la souveranineté des 32 comtés), l'aile politique de l'IRA réunifiée a rendu un nouvel hommage à Alan Ryan, à son combat contre la drogue et son engagement au service de son peuple.
Page(s) - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Guillaume Faye est l'un de ces intellectuels-prophètes qui depuis des décennies déjà pensent l'effondrement du monde moderne et des sociétés occidentales et proposent des armes à la fois idéologiques et concrètes, susceptibles d'assurer la survie et le renouveau du monde européen. Il défend aujourd'hui le concept d'« Eurosibérie », qu'il définit comme « l’espace destinal des peuples européens enfin regroupés de l’Atlantique au Pacifique, scellant l’alliance historique de l’Europe péninsulaire, de l’Europe centrale et de la Russie ». Il s’agit, dans son esprit, d’une « forteresse commune, la maison commune, l’extension maximale et l’expression naturelle de la notion d’' Empire européen .Alors, demain, de la rade de Brest à celle de Port-Arthur, de nos îles gelées de l’Arctique au soleil victorieux de la Crète, de la lande à la steppe et des fjords au maquis, cent nations libres et unies, regroupées en Empire, pourront peut-être s’octroyer ce que Tacite nommait le Règne de la Terre, Orbis Terræ Regnum ». La tournure prise actuellement par les évènements en Europe se révèle une démonstration sans équivoque de la pertinence des thèses et conceptions développées dans "L'Archéofuturisme".: Les peuples de l'Est du continent ( Pologne, Hongrie, Slovaquie, etc..), moins gangrénés par le libéralisme et l'humanisme, moins modernes que ceux de l'Ouest, résistent mieux à la "stratégie du Choc" que constitue "l'opération migrants" mise en œuvre par l'axe atlantiste. Ces sociétés, demeurées dans une large mesure traditionnelles et organiques malgré des décennies de communisme, sont encore capables de secréter des anti-corps face au SIDA mental véhiculé par l'Occident.