NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Une voie souterraine pour Bastia ?

21-01-2018

Le projet "émergence" est le fruit d'une réflexion collective de jeunes bastiais amoureux de leur ville, emmenés par Jean Philippe Cherchi, autour du mieux-vivre à Bastia. Il consiste à fluidifier la circulation et désengorger le centre-ville en construisant un axe souterrain qui relierait le port de commerce de Toga au front de mer ( au niveau de la caserne des pompiers ) en passant par le Fangu et le Palais de Justice.

Des études sérieuses ont été effectuées sous l'égide des géologues de la BRGM, une structure spécialisée dépendant de l'Office de l'Environnement qui a donné un avis favorable. Le problème de l'amiante se posant dans le secteur du Fangu, des mesures spécifiques nécessaires sont à envisager, notamment pour le stockage des déchets sans que cela n'invalide le projet.

Des études complémentaires sont actuellement mises en œuvre  concernant les cours d'eau du Fangu et du périmètre du Palais de Justice, la voie souterraine passant sous les cours d'eau aux intersections.

Le coût envisagé pour un tel travail est d'environ 100 millions d'euros le kilomètre linéaire, soit environ 400 millions d'euros au total. L'un des principaux intérêts de cette voie de circulation souterraine serait de contribuer à développer l'actuelle zone portuaire de Toga au lieu de construire un nouveau port aux cout faramineux qui porterait atteinte à l'environnement et aux commerce bastiais.

Le collectif "Avvene per Bastia" qui porte ce projet distribue un journal gratuit à la population explicitant dans le détail ses différents aspects. Le projet "émergence" à été déposé à l'INPI ( Institut National de la Propriété Intellectueele ). Il est consultable en 3D sur la page facebook de "avvene per Bastia".

Des contacts ont d'ores et déjà été pris, tant avec la CAB qu'avec des responsables de la municipalité bastiaise. Dans les mois à venir, l'ensemble des forces politiques insulaires recevra un dossier complet du projet.

Le projet "émergence" pourrait être l'un des axes envisagés pour le développement de Bastia et de fait, devenir l'un des thèmes de la campagne électorale des municipales de 2021.


A SQUADRA




Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Comme l'affirme Denis Luciani, l'auteur de l' "Essai sur la génèse et la nature de la féodalité corse", l'étude du Moyen Age comme source de mentalité et de structuration sociale du peuple corse se révèle riche d'enseignements quant au présent et l'avenir . La principale faiblesse du monde féodal corse, qui fut la cause de sa soumission à des puissances étrangères puis de son effacement ne découle pas de la géographie ou des structures claniques, mais de l'absence d'une dimension religieuse transcendante et unificatrice. Une carence à laquelle tenteront de remédier les Révolutions nationales du XVIIIe siècle. Le roi Théodore fondera un Ordre de Chevalerie inspiré des Teutoniques, puis les paolistes placeront le Royaume de Corse sous la protection de la Vierge Marie. L'idée même de Nation Corse est donc sous-tendue par des principes d'ordre spirituel, dont l'oubli ou la mise à l'écart par les influences modernistes seront à l'origine de nombres de dérives ( guerre des "caporali" nationalistes des années 90 ) de la revendication nationale contemporaine. La dimension métaphysique de la lutte nationale Corse intériorisée par tous ses acteurs, son opposition absolue au Chaos occidental, demeurent la clé de la transmutation des faiblesses en force capable de générer un véritable ordre civilisationnel, au coeur du nouveau Moyen Age à venir.