NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Le Survivaliste Piero SAN GIORGIO à Bastia

19-01-2013

  C'est devant une salle comble ce vendredi soir que l'écrivain suisse Piero San Giorgio,un des principaux porte-paroles du courant survivaliste a exposé le fruit de ses analyses et de ses réflexions qu'il a synthétisées dans ses deux livres à succès, "Survivre à l'effondrement économique" et "Rues barbares".

Après avoir démontré, chiffres et graphiques à l'appui,  l'imminence de l'effondrement économique du monde occidental et la vanité des notions de croissance et de "progrès" que le Système nous fait ingurgiter à longueur de propagande, l'ex cadre spécialisé dans le marketing nous invite à réfléchir sur les moyens de vivre après le chaos annoncé. Epuisement des ressources naturelles, croissance exponentielle de la population mondiale, urbanisation et coupure avec les racines rurales des peuples européens, montée des conflits ethniques et religieux, dictature ouverte du monde de la banque, la convergence des catastrophes apparait  de moins en moins fantasmatique. Et chacun pressent bien que la réalité dépassera bientôt les scénarios les plus sombres qui inspirent les romans de science-fiction.

Piero San Giorgio a ensuite développé les pistes de reflexions quant aux moyens de survivre, individuellement et collectivement, à ces boulversements et expliqué le concept de Base Autonome Durable, axé sur 7 points fondamentaux :

  • Eau
  • Nourriture
  • Hygiène et Santé
  • Energie
  • Connaissance
  • Défense
  • Lien Social

L'exposé fut suivi d'un dialogue à batons rompus avec l'assistance au cours duquel le cas de la Corse fut largement évoqué. Pour Piero San Giorgio notre pays dispose d'atouts réels : population peu nombreuse, ressources en eau abondante, culture de l'auto-défense, maintien des valeurs traditionnelles et communautaires. Le revers de la médaille étant constitué par l'absence de réelle production locale et l'adoption de modes de vie et de pensées "modernes" par une partie de la jeunesse.

 

Une conférence et un dialogue riches en enseignements, propices à un éveil des consciences et à un développement de la dissidence idéologique en Corse qui remettra chaque jour davantage en cause le Système, ses mensonges et  ses laquais.

 

A squadra

 

   Vidéo de nos camarades d' Indipendenza.tv  sur la conférence :

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Comme l'affirme Denis Luciani, l'auteur de l' "Essai sur la génèse et la nature de la féodalité corse", l'étude du Moyen Age comme source de mentalité et de structuration sociale du peuple corse se révèle riche d'enseignements quant au présent et l'avenir . La principale faiblesse du monde féodal corse, qui fut la cause de sa soumission à des puissances étrangères puis de son effacement ne découle pas de la géographie ou des structures claniques, mais de l'absence d'une dimension religieuse transcendante et unificatrice. Une carence à laquelle tenteront de remédier les Révolutions nationales du XVIIIe siècle. Le roi Théodore fondera un Ordre de Chevalerie inspiré des Teutoniques, puis les paolistes placeront le Royaume de Corse sous la protection de la Vierge Marie. L'idée même de Nation Corse est donc sous-tendue par des principes d'ordre spirituel, dont l'oubli ou la mise à l'écart par les influences modernistes seront à l'origine de nombres de dérives ( guerre des "caporali" nationalistes des années 90 ) de la revendication nationale contemporaine. La dimension métaphysique de la lutte nationale Corse intériorisée par tous ses acteurs, son opposition absolue au Chaos occidental, demeurent la clé de la transmutation des faiblesses en force capable de générer un véritable ordre civilisationnel, au coeur du nouveau Moyen Age à venir.