NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Le Survivaliste Piero SAN GIORGIO à Bastia

19-01-2013

  C'est devant une salle comble ce vendredi soir que l'écrivain suisse Piero San Giorgio,un des principaux porte-paroles du courant survivaliste a exposé le fruit de ses analyses et de ses réflexions qu'il a synthétisées dans ses deux livres à succès, "Survivre à l'effondrement économique" et "Rues barbares".

Après avoir démontré, chiffres et graphiques à l'appui,  l'imminence de l'effondrement économique du monde occidental et la vanité des notions de croissance et de "progrès" que le Système nous fait ingurgiter à longueur de propagande, l'ex cadre spécialisé dans le marketing nous invite à réfléchir sur les moyens de vivre après le chaos annoncé. Epuisement des ressources naturelles, croissance exponentielle de la population mondiale, urbanisation et coupure avec les racines rurales des peuples européens, montée des conflits ethniques et religieux, dictature ouverte du monde de la banque, la convergence des catastrophes apparait  de moins en moins fantasmatique. Et chacun pressent bien que la réalité dépassera bientôt les scénarios les plus sombres qui inspirent les romans de science-fiction.

Piero San Giorgio a ensuite développé les pistes de reflexions quant aux moyens de survivre, individuellement et collectivement, à ces boulversements et expliqué le concept de Base Autonome Durable, axé sur 7 points fondamentaux :

  • Eau
  • Nourriture
  • Hygiène et Santé
  • Energie
  • Connaissance
  • Défense
  • Lien Social

L'exposé fut suivi d'un dialogue à batons rompus avec l'assistance au cours duquel le cas de la Corse fut largement évoqué. Pour Piero San Giorgio notre pays dispose d'atouts réels : population peu nombreuse, ressources en eau abondante, culture de l'auto-défense, maintien des valeurs traditionnelles et communautaires. Le revers de la médaille étant constitué par l'absence de réelle production locale et l'adoption de modes de vie et de pensées "modernes" par une partie de la jeunesse.

 

Une conférence et un dialogue riches en enseignements, propices à un éveil des consciences et à un développement de la dissidence idéologique en Corse qui remettra chaque jour davantage en cause le Système, ses mensonges et  ses laquais.

 

A squadra

 

   Vidéo de nos camarades d' Indipendenza.tv  sur la conférence :

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Anton Francescu Filippini, natu à San Niculao di Moriani u 14 di lugliu 1908, da ceppu anticu isulanu, cultivò , fin' da giovanu a lingua materna: e so prime puésie patriotiche sò di 1924 . Urfanu di guerra à l'età di sei anni, fece parte di u muvimentu autonomista di "A MUVRA ", participendu à a campagna di riscossa spirituale di a Corsica. In 1926, fù segretariu di rédazione di a rivista "L'ALTAGNA", diretta da Prete Dumenicu Carlotti . Dopu i studi à u liceu di Bastia, andò à Roma in 1927,inscrittusi à a facultà di scienze pulitiche, d'adduturò in 1932 cù una tésa, intitulata "Napoléone è Pozzo di Borgo". In Italia fundò e diresse u periudicu "L'IDEA CORSA" è cullaburò à "CORSICA ANTICA E MODERNA ", à "L'ARCHIVIO STORICODI A CORSICA" e à l'impurtanti giurnali è riviste pulitichi è letterari : "IL GIORNALE D'ITALIA","IL PICCOLO","IL TELEGRAFO","LA NOVA ANTOLOGIA","LA RASSEGNA NAZIONALE", "POLITICA". In quist'ultima fùnu pubblicati i primi capituli di un opéra "La quistione Corsa" duv'ell'era studiata l'évoluzione pulitica è spirituale dill'isula dapoi 1729.