NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Corse-Croatie : fraternité Européenne !

30-10-2017

A l'initiative du cercle "Petru Rocca" présidé par notre camarade Jacques Nicolai, s'est mise en place depuis le mois une opération de soutien aux pompiers de Croatie qui tout l'été ont lutté contre de gigantesques incendies avec des moyens dérisoires. Le matériel dont dispose ce petit pays balkanique est en effet obsolète, datant des années 1980 et de l'époque yougoslave. Les soldats du feu sont en outre contraints d'opérer sur des zones non-déminées, notamment en Dalmatie centrale ( région Knin, Promina,Drins ) ce qui multiplie les risques. Près de 87 000 hectares de forêt sont partis en fumée au cours de l'été .

Le Cercle Petru Rocca  s'est donc mobilisé pour une grande collecte de matériels et de fonds pour les pompiers croates. Accrédité par l'ambassade de Croatie en France, Mr Nicolai s'est adressé aux institutionnels français, corses ( SDIS 2A et 2B , compagnies maritimes ), aux équipementiers spécialisés, profitant de la tenue à Aiacciu du congrès national des Sapeurs- Pompiers ( 11 au 14 octobre 2017 ). Une tournée des casernes de Corse a également été effectuée. Chacun de ses interlocuteurs s'est montré attentif et sensible à la noble cause des soldats du feu croates.

La diaspora croate, répandue à travers le monde comme les nombreux amis de la Croatie ont répondu présent et participé à cette initiative qui de fait prend un caractère international. Outre les fonds récoltés, un premier convoi est parti de Bastia le 30 octobre.

 En organisant cette opération, le Cercle Petru Rocca met en pratique ses principes de défense de la culture et des valeurs traditionnelles de la Corse, de leur rayonnement à travers le monde, mais aussi incarne cette fraternité naturelle des peuples européens qui fonde notre civilisation commune par-delà les vicissitudes de l'Histoire.


A Squadra





Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

La gauche du capital : libéralisme culturel et idéologie du marché : Jeune philosophe qui enseigne à l’Université de Montpellier, Charles Robin vient de publier La gauche du capital, un ouvrage dans lequel sont rassemblés plusieurs essais consacrés à la philosophie libérale et à son héritier le libéralisme économique. Ses travaux prolongent ceux d’un philosophe hétérodoxe, Jean-Claude Michéa, lequel a dévoilé l’unité indissociable du libéralisme. Charles Robin, quant à lui, s’emploie à mettre en évidence la parenté insoupçonnée de la pensée de l’extrême-gauche contemporaine avec celle des libéraux. Une extrême-gauche au service du marché ? Charles Robin a été adhérent du NPA ; il sait donc de quoi il parle quand il analyse la « pensée Besancenot ». Il écrit à ce sujet : « C’est bien cette règle du primat de l’intérêt individuel, à laquelle nous sommes aujourd’hui appelés à nous conformer, qui définit l’horizon anthropologique et moral des temps présents… Car aussi curieux que cela puisse paraître, c’est bien dans le discours majoritaire de l’extrême-gauche que se trouvent condensés les principes qui justifient le mieux cette évolution’’. Et il ajoute :’’Ce qui me permet de proposer une formulation complète et définitive de ma thèse, thèse qui se décline en trois volets : la destitution des figures de l’autorité, du symbolique, en un mot, de la « verticalité » 1) constitue une conséquence logique du déploiement de la logique libérale 2) qui est objectivement justifiée et accompagnée par le corpus idéologique de l’extrême-gauche et 3) (je ne l’ai pas explicité jusqu’ici, mais je pense que cela se déduit facilement de ce qui précède) dont le principal bénéficiaire est le système capitaliste marchand ».