NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Festighjà a Nazione !

08-12-2014

U 30 di Ghjennaghju 1735 ind’è un paisolu di Castagniccia, pieve d’Orezza, fù urganisata a Cunsulta d’Orezza chì elaburò una custituzione democratica. L’ 8 di dicembre fù dichjaratu « Festa Naziunale», in umagiu a quella chi pruteghje sta terra liberata : a Vergina Maria.

A Festa di l’ « Imacculata Cuncezzione » hè dunque u listessu ghjornu chi a festa di a Nazione, per mustrà, tra altre cose, chi nisun’ùn hà u dirittu d’impatruniscesi di a memoria culletiva è di l’identità propria di un populu.

Di stu sintimu naziunale è di sta fiura religiosa, nasce u nostru innu « Diu vi salvi regina », per tutti quelli chi credenu in l’avvene è ind’una nazione libera .  

 

Di pettu à u razzismu istituziunale francese cuntr'à u nostru populu, di pettu à sta ripubblica massonica chi pruibisce i presepii,  tocc'à tutti i Corsi à ramintà à u mondu sanu chi A CORSICA, TERRA SACRA, TERRA CRISTIANA, UN HE MICCA UN DIPARTIMENTU FRANCESE MA UNA NAZIONE VINTA CHI HA DA RINASCE !

 

A Squadra


Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

L’européanité est attestée par l’histoire et le caractère transnational des grands faits de culture. Au-delà d’un art rupestre spécifique à toute l’Europe voici déjà 30.000 ans, au-delà des pierres levées et des grands poèmes fondateurs, ceux des Hellènes, des Germains ou des Celtes, il n’y a pas une seule grande création collective qui, ayant été vécue par l’un des peuples de l’ancien espace carolingien, n’a pas été vécue également par tous les autres. Tout grand mouvement né dans un pays d’Europe a trouvé aussitôt son équivalent chez les peuples frères et nulle part ailleurs.