NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Festighjà a Nazione !

08-12-2014

U 30 di Ghjennaghju 1735 ind’è un paisolu di Castagniccia, pieve d’Orezza, fù urganisata a Cunsulta d’Orezza chì elaburò una custituzione democratica. L’ 8 di dicembre fù dichjaratu « Festa Naziunale», in umagiu a quella chi pruteghje sta terra liberata : a Vergina Maria.

A Festa di l’ « Imacculata Cuncezzione » hè dunque u listessu ghjornu chi a festa di a Nazione, per mustrà, tra altre cose, chi nisun’ùn hà u dirittu d’impatruniscesi di a memoria culletiva è di l’identità propria di un populu.

Di stu sintimu naziunale è di sta fiura religiosa, nasce u nostru innu « Diu vi salvi regina », per tutti quelli chi credenu in l’avvene è ind’una nazione libera .  

 

Di pettu à u razzismu istituziunale francese cuntr'à u nostru populu, di pettu à sta ripubblica massonica chi pruibisce i presepii,  tocc'à tutti i Corsi à ramintà à u mondu sanu chi A CORSICA, TERRA SACRA, TERRA CRISTIANA, UN HE MICCA UN DIPARTIMENTU FRANCESE MA UNA NAZIONE VINTA CHI HA DA RINASCE !

 

A Squadra


Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

L'indépendance de la Corse ? « Les Français ne seraient pas contre ! Mais ne le répétez pas, ça va encore faire un incident ! » (Ségolène Royal à l'humoriste Gérald Dahan, en 2007). Mais rendez-la nous notre indépendance ! Voilà plus de 240 ans que la France a conquis la Corse par les armes et nous ne sommes toujours pas considérés comme des Français à part entière. Pourquoi cela ? Pour la simple et bonne raison que nous ne sommes pas français. La Corse est un royaume depuis des temps immémoriaux. Dans son commentaire de l'Enéide, Servius, citant Varron, écrit que le premier roi de Corse et de Sardaigne fut Phorcus, fils de Neptune et de la nymphe Thosée.