NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Guerre culturelle, guerre coloniale !

28-06-2014
C'est donc ce jeudi 26 juin qu'a été inaugurée au musée Fesch d'Aiacciu, l'exposition controversée de la collection de photographies de "l'artiste d'avant garde" américain Andrès Serrano. Parmi la centaine "d'oeuvres" plus ou moins glauques exposées, le fameux PISS CHRIST, représentant le Christ en croix plongé dans l'urine et le sang de Serrano a provoqué l'indignation de nombreux Corses. Tour à tour, l'évêque d'Aiacciu Mgr De Germay, l' Association des Familles Catholiques et l'association nationaliste "Ponte Novu" ont condamné cette provocation orchestrée sur une terre consacrée à la Vierge Marie et dont la catholicité constitue l'un des éléments essentiels de l'identité. De son coté, le mouvement CRISTIANI CORSI adressait une lettre ouverte au maire actuel d'Aiacciu l'enjoignant de s'opposer à une initiative blasphématoire et attentatoire aux valeurs essentielles du peuple Corse. Les organisateurs de l'exposition ont de même été submergés de courriers et d'appels émanant de citoyens outrés par une telle affectation de fonds publics et conscients du caractère éminemment idéologique de la politique culturelle imposée par l'ancienne municipalité de gauche à Aiacciu.

Nationalisme et Clanisme

01-04-2014
"Le Clan, c'est la Corse" avait coutume de dire Jean-Paul de Rocca Serra, des décennies durant chef de file de la droite républicaine intransigeante... et intervenant discret en faveur nombreux prisonniers politiques corses auprès des autorités françaises. Fondement de l'anthropologie et de la culture Corses, le système et la mentalité claniques ( ou plutôt leur dégénérescence ) furent combattus par le mouvement national. Mais nationalisme et clanisme sont ils des réalités irrémédiablement inconciliables ? Le concept de Clan, de part ses principes antimodernes ne constitue-t-il pas un anticorps à opposer aux métastases mondialistes, voire la quintessence d'un renouveau de l'esprit national ? Clanisme et contre-clanisme, culture et contre-culture.

Lutte politique, guerre culturelle

16-03-2014
Les péripéties et micro-polémiques électorales de ces dernières semaines comme le rapprochement entre le courant autonomodéré et la gauche française ont relayé au second plan un aspect capital de la lutte du peuple Corse : celui du combat culturel . La fin de l'année 2013 fut marquée, chacun s'en souvient, par les persécutions dont furent victimes des acteurs de premier plan du "Riacquistu" des années 70 : Jean-Paul Poletti et André Bitton dit "Minicale" ,deux des fondateurs du groupes mythique et politique Canta U Populu Corsu, ce qui est tout sauf un hasard . Le premier est soumis à des sanctions administratives arbitraires venant de la C.T.C., le second fut tout simplement licencié par l'association "Tutt'in Piazza" qui l'employait suite à la brutale réduction de la subvention habituellement allouée par la même C.T.C. Ces deux affaires sont emblématiques d'une politique générale pretextant "la crise" , pour effectuer des réajustements dans l'attribution de l'aide publique à la création culturelle. Car les restrictions budgétaires ne concernent pas tout le monde et nul n'a oublié la subvention de 200 000 euros accordée en 2013 au photographe iranien Reza pour une exposition itinérante de plusieurs mois sur l'ile.

Contre la drogue, l'Esprit National !

21-11-2013
Le collectif " A droga fora " avait convié la presse ce lundi à l'université de Corti pour exposer le bilan de son action et les projets des mois à venir. Au programme diverses actions de sensibilisation , mais surtout la volonté d'inscrire la question de la drogue dans le débat des élections municipales comme l'a rappelé Denis Luciani, l'un des animateur du collectif, par ailleurs président de l'Associu di i Parenti Corsi : " Lors des élections municipales, nous allons être attentifs à ce que les candidats prennent position contre ce fléau. Nous avions déjà interpellé les candidats lors de la présidentielle de 2012 concernant la dépénalisation des drogues douces en faveur de laquelle certains se prononçaient. "

I VERDI et la drogue

26-08-2013
Le parti gouvernemental Europe Ecologie-Les Verts tenait ses journées d'été 2013 à Marseille du 22 au 24 août dernier. Cette officine fondée par Cohn-Bendit pour détourner vers la gauche mondialiste des combats intrinséquement liés au monde traditionnel et enraciné, accentue sa campagne pour la légalisation des drogues. Prenant pour prétexte la vague de règlement de compte qui ensanglante actuellement la cité phocéenne, des militants se sont regroupés devant la gare St Charles, derrière une banderole "Fumer tue, prohiber le cannabis aussi !". Pour Sébastien Barles, porte parole régional d'EELV, "les jeunes qui en vendent actuellement pourraient être formés à la production locale par exemple". Une lumineuse idée directement inspirée de Cécile Duflot, actuelle ministre de l'Egalité des Territoires et du logement, en pointe dans ce noble combat.

Le match de la coofficialité

26-06-2013
Le vote de l'Assemblée de Corse sur la coofficialité de notre langue continue de susciter prises de position et polémiques, alors même que les autorités françaises, par la voix du ministre Valls, ont opposé une fin de non-recevoir à toute avancée dans ce domaine. Partisans et adversaires de la coofficialité, tels des garnements se disputant les faveurs de leurs parents, multiplient les lettres ouvertes, manifestes et rencontres avec les gens "qui comptent" au sein des instances décisionnelles de la République Française.

Reza, un trés cher "ami de la liberté"

21-06-2013
Le vernissage de l'exposition itinérante du photographe iranien Reza s'est tenu ce jeudi soir à Corte. Naturellement encensée par les médias locaux, cette initiative culturelle a été financée par la C.T.C. à hauteur de prés de 200 000 euros et sera accueillie du 20 juin au 30 septembre à Bastia, Corte et Bunifaziu. A l'heure où les collectivités locales taillent à la hache dans les budgets sociaux, une telle dépense affectée à la promotion d'un artiste étranger n'avait pas manqué de susciter interrogations et polémiques. Mais les grincheux furent trés vite ramenés à la raison par l'évocation de la personnalité de l'artiste dont les bobos ne sauraient être privés pour de vulgaires questions d'argent.

I Fochi Paoli in Merusaglia

19-05-2013
Sabatu 25 di maghju in Merusaglia , 7 esima edizione di i "Fochi Paoli" , in umaggiu à u babbu di a patria Prugramma : 3ore : Messa nustrale celebrata da l'abbate Mondoloni è canta da Madricale 4 ora : Canti incù : Felì Marc è Catherine Pittoru Diana Saliceti Diana di L'alba Gérard Poletti 7ore è mezu : Sfilarata sinu à a statula di Pasquale Paoli

Arte Mare, festival de propagande

17-05-2013
Le festival Arte Mare de Bastia est l'une de ces manifestations culturelles grassement subventionées par les collectivités locales mais vouées au plaisir d'une petite minorité de bo-bos provenant essentiellement du corps enseignant, chargés de relayer auprés de la jeunesse les mots d'ordre de la propagande mondialiste. Ce type d'évènement,censé incarner une certaine ouverture d'esprit, répond en réalité à un cahier des charges rigoureux incluant la prestation de propagandistes de la pensée unique .

Corse choisie "région pilote"

09-05-2013
L'information émane de l'Eglise Catholique : la Corse a été choisie par l'Education Nationale ( française) comme "région pilote" dans la diffusion dans les lycées dés la rentrée scolaire prochaine, d'un film destiné à lutter contre les "préjugés sexuels". Le but de cette initiative est en réalité d'introduire l'enseignement de la "théorie du genre", nouvelle étape de l'entreprise de destruction du modèle familial et sociétal en Europe menée par la République française, conformément à l'agenda mondialiste auquel ont fait allégeance les "élites" de l'Ouest du continent. Une fuite en avant engagée à un rythme de plus en plus rapide ( la loi sur le mariage gay n'est pas encore promulguée officiellement ) en prévision d'une possible révolte généralisée des franges demeurées saines de la population.
Page(s) - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

L’européanité est attestée par l’histoire et le caractère transnational des grands faits de culture. Au-delà d’un art rupestre spécifique à toute l’Europe voici déjà 30.000 ans, au-delà des pierres levées et des grands poèmes fondateurs, ceux des Hellènes, des Germains ou des Celtes, il n’y a pas une seule grande création collective qui, ayant été vécue par l’un des peuples de l’ancien espace carolingien, n’a pas été vécue également par tous les autres. Tout grand mouvement né dans un pays d’Europe a trouvé aussitôt son équivalent chez les peuples frères et nulle part ailleurs. (…)