NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Corse-Croatie : fraternité Européenne !

30-10-2017
A l'initiative du cercle "Petru Rocca" présidé par notre camarade Jacques Nicolai, s'est mise en place depuis le mois une opération de soutien aux pompiers de Croatie qui tout l'été ont lutté contre de gigantesques incendies avec des moyens dérisoires. Le matériel dont dispose ce petit pays balkanique est en effet obsolète, datant des années 1980 et de l'époque yougoslave. Les soldats du feu sont en outre contraints d'opérer sur des zones non-déminées, notamment en Dalmatie centrale ( région Knin, Promina,Drins ) ce qui multiplie les risques. Près de 87 000 hectares de forêt sont partis en fumée au cours de l'été .

ORTHOGRAPHE ET NATIONALISME

02-07-2016
On parle, en France, d’une réforme de l’orthographe. Elle a du mal à s’imposer: les Français tiennent à leur orthographe, qui leur vient de l’histoire de leur langue. C’est un aspect du patriotisme français. Exemple: événement s’écrit avec un accent aigu sur la deuxième syllabe, alors que la prononciation est celle d’un accent grave. Il serait donc naturel de changer l’accentuation de cette voyelle. Et pourtant; elle résiste. Pourquoi ? Elle résulte tout simplement d’une erreur de typographie, qui s’est introduite dans le dictionnaire de l’Académie, et qui, par le fait même, a été sacralisée. Les Français y tiennent, comme ils tiennent à tel ou tel épisode de leur histoire. Quant à l’accent circonflexe, on sait bien quel est son rôle: la trace laissée par une consonne disparue. Il n’empêche que l’esprit technique moderne, niveleur et rationaliste, s’évertue à effacer ces vertiges d’un passé disparu. Un clivage s’est produit: d’un côté les « conservateurs » de l’orthographe, de l’autre les « progressistes »; on remarquera au passage que ce clivage correspond au clivage politique entre nationalistes et mondialistes.

Dissidence médicale à Travu

11-06-2016
Plusieurs centaines de personnes s'étaient déplacées ce samedi 10 juin pour écouter une conférence donnée dans le cadre du festival de la Santé de Travu par le professeur Henri Joyeux, chirurgien- cancérologue réputé mais aussi et surtout figure emblématique de ce qu'il convient de désigner comme la "dissidence médicale". Celle-ci se développe en réaction à une pensée unique médicale imposée et véhiculée par les géants de l'industrie pharmaceutique mûs par la logique capitaliste du profit et organisés en lobbys auprès des pouvoirs politiques. Le monde médical institutionnel n'échappe pas aux dynamiques générales involutives régissant le monde moderne : "règne de la quantité" , massification, réification, marchandisation, scientisme démiurgique, hégémonie de la chimie, rupture avec les principes naturels et sur-naturels, manipulations du vivant etc...

Trè anni fà, Dominique Venner

24-05-2016
Trè anni fà, u 21 di maghju 2013, u scrittore, storicu è militante di l'Auropa eterna facia a scelta di sacrificà a so vita per sveglià e cuscenze e lampà una chjama per una rivolta esistenziale di a ghjuventù d'Auropa. Sabbatu scorsu, Roma, Madrid, Budapeste è Atene anu resu umaggiu à u "samurai d'Occidente" . "Concernant les Européens, tout montre selon moi qu'ils seront contraints d'affronter à l'avenir des défis immenses et des catastrophes redoutables qui ne sont pas seulement celles de l'immigration. Dans ces épreuves, l'occasion leur sera donnée de renaître et de se retrouver eux-mêmes. Je crois aux qualités spécifiques des Européens qui sont provisoirement en dormition. Je crois à leur individualité agissante, à leur inventivité et au réveil de leur énergie. Le réveil viendra. Quand ? je l'ignore. Mais de ce réveil je ne doute pas." D. Venner

La France contre le respect des Morts

05-11-2015
La République Française est en passe d'officialiser, en cas d'adoption de la loi Santé en deuxième lecture à l'Assemblée Nationale, l'interdiction de la thanatopraxie à domicile, selon la dénomination ampoulée englobant et ciblant principalement les veillées funéraires. Ainsi, après nous avoir pris notre terre, voulu submerger notre peuple, nié notre langue et notre histoire, mis aux fers nos frères et nos pères, après avoir anéanti nos lamenti et nos voceri par l'hécatombe ethnocidaire de ses conflits absurdes provoqués par son impérialisme chauvin, la République Française prétend aujourd'hui nous empêcher d'honorer nos morts en prohibant nos rites funéraires. subsisterait-il encore trop d'esprit corse pour l'acculturateur maçonnique et athée ? Cette loi est une déclaration de guerre ( une de plus ) contre l'être profond du peuple Corse ainsi que contre toutes les peuples véritables et ancestraux d'Europe.

Mimoria Paolina in Purti Vechju

16-06-2015
Une cérémonie commémorant le départ pour l'exil de Pasquale Paoli le 13 juin 1769 consécutivement à la défaite de Ponte Novu était organisée ce samedi, à l'initiative de l'Associu A PAOLINA qui, il y a un an, inaugurait une statue du Babbu di a Patria sur le port de Purti Vechju. Au programme dépôt de gerbe au pied de la statue, récit de cet épisode de notre histoire par l'écrivain Antoine-Marie Graziani, défilé dans les rues de la ville emmené par l NAZIUNALI et bénédiction de l'abbé Constant. I NAZIUNALI était le nom donné aux soldats de l'armée du "babbu di a patria". Une armée populaire dressée contre l'envahisseur et les traitres, unie derrière ses chefs et bénie par ses prêtres. L'action du collectif n'est pas folklore mais SYMBOLE, et nul n'ignore la force intemporelle du symbole. Le défilé de Purti Vechju n'avait pas pour objet de distraire les touristes mais, au-delà de son aspect historique, de réaffirmer l'IDEA CORSA, au c½ur d'une cité défigurée par les différentes formes de colonisation de peuplement. I NAZIUNALI ne dépendent d'aucune formation politicienne mais la dimension méta-politique de leur démarche, conçue dès l'origine par Petru Sinoncelli, constitue un élément incontournable-et non périphérique- de la lutte nationale actuelle. Il convient donc pour tous ceux, jeunes et moins jeunes, conscients des enjeux réels de notre époque, de soutenir cette ½uvre de réappropriation notre histoire.

PONTE NOVU, IDEA CORSA

03-05-2015
Comme chaque année est organisé ce 8 mai le traditionnel hommage aux patriotes corses tombés en 1769 à la bataille de Ponte Novu, défaite qui entrainera la fin de l'Indépendance nationale. Ce travail de mémoire fut initié par les acteurs du premier riacquistu des années 20-30, regroupés autour du journal A MUVRA, puis du Partitu Corsu Autunumistu, tous deux dirigés par Petru Rocca . En 1925 fut érigée A Croce di u Ricordu , à proximité du lieu de la bataille. Ce monument, plus que tout autre, symbolise le fil renoué d'un peuple avec son histoire et donc avec son futur, par delà les vicissitudes du présent . Le 8 mai prochain les patriotes rendront hommage à leurs ancêtres tombés pour la Nation, mais aussi à tous ceux des nôtres qui permirent, par leur engagement et les valeurs qu'ils incarnèrent, la survie de l' IDEA CORSA.

Héritage des ancêtres : Noël Corse

22-12-2014
A l'heure où le Système tente de réduire Noël à un évènement commercial et cosmopolite, souvenons nous du sens primordial et Traditionnel de cette fête issue de la plus longue mémoire des peuples Européens . Noël est un mot qui résonne au plus profond du souvenir des peuples d'Europe. Il rappelle à chacun son enfance,d'agréables souvenirs, une ambiance joyeuse dans le foyer ,des senteurs, le feu qui crépite dans la cheminée, les parents et la famille qui préparent les cadeaux dans le plus grand secret, les visages exités et joyeux des enfants lorsqu'ils les découvrent au petit matin, au pied du sapin. Noël,c'est la fête du foyer : il fait froid, les hommes se rassemblent autour du feu, le clan se reforme, la famille se réunit, la mémoire se transmet, La nature reprend son souffle, le rythme de la vie se ralentit, Le sapin, la buche, la couronne, l'étoile polaire, autant de symboles issus de la plus antique origine, symboles de vie, de renouveau, de continuité et d'espoir pour nous rappeler l'essentiel, ce qui, malgré l'obscurité et les vicissitudes du présent, nous dépasse et ne meurt jamais, ne doit jamais mourir.

Festighjà a Nazione !

08-12-2014
U 30 di Ghjennaghju 1735 ind’è un paisolu di Castagniccia, pieve d’Orezza, fù urganisata a Cunsulta d’Orezza chì elaburò una custituzione democratica. L’ 8 di dicembre fù dichjaratu « Festa Naziunale», in umagiu a quella chi pruteghje sta terra liberata : a Vergina Maria. A Festa di l’ « Imacculata Cuncezzione » hè dunque u listessu ghjornu chi a festa di a Nazione, per mustrà, tra altre cose, chi nisun’ùn hà u dirittu d’impatruniscesi di a memoria culletiva è di l’identità propria di un populu. Di stu sintimu naziunale è di sta fiura religiosa, nasce u nostru innu « Diu vi salvi regina », per tutti quelli chi credenu in l’avvene è ind’una nazione libera . Di pettu à u razzismu istituziunale francese cuntr'à u nostru populu, di pettu à sta ripubblica massonica chi pruibisce i presepii, tocc'à tutti i Corsi à ramintà à u mondu sanu chi A CORSICA, TERRA SACRA, TERRA CRISTIANA, UN HE MICCA UN DIPARTIMENTU FRANCESE MA UNA NAZIONE VINTA CHI HA DA RINASCE !

Arte Mare, un festival bien encadré

13-11-2014
Le festival du film et des cultures méditérranéennes Arte Mare, largement soutenu par la municipalité bastiaise, débute ce samedi 15 novembre dans un parfum de polémique. En effet, en avant-première sera jouée au théatre de Bastia une pièce de théatre "Le Souper", avec comme tête d'affiche l'innénarable Christophe Barbier, éditorialiste vedette des côteries parisiennes. Celui-ci se distingue régulièrement par une agressivité anti-corse encouragée par ses employeurs et donneurs d'ordre, qui lui permet d'endosser un costume de super-patriote français résistant aux "replis communautaires". Journaliste officiant dans la plupart des médias audiovisuels et écrits français ( du Point à l'Express , de i-télé à Canal Plus ), marié à Yamini Kumar-Cohen, directrice de la communication de la célèbre maison de luxe Hermès, le frêle Barbier est en réalité directement connecté aux "nouveaux pouvoirs" effectifs de la société occidentale comtemporaine, basés outre-Atlantique. Il soutient les "guerres justes " menées par Sarkozy, Bernard-Henry Levy et le camp atlantiste, tout en appelant à la répression des dissidents. Il sert avec enthousiasme le camp du Bien, au sein de cette petite frange médiatique de français "de souche", faisandée et efféminée, affectée au rôle de laquais du Système et pour laquelle les Corses incarnent ce qu'ils ne seront jamais. Christophe Barbier se glissera donc sans mal ce samedi dans la peau de Talleyrand, politicien corrompu qui servit et trahit tous les régimes ( République, Empire et Restauration ) de son époque, que Napoléon qualifia de "Merde dans un bas de soie". L'édition 2014 d'Arte Mare, qui aura pour thème, sensible au vu du contexte local et internationnal, la dimension politique du septième art, se conformera évidemment aux règles non-écrites mais intangibles régissant ce type de festival culturel subventionné .La part belle sera accordée à la pseudo-impertinence et "l'esprit Canal" représentés par Karl Zero qui présentera un film de propagande anti-Poutine.
Page(s) - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Engagé depuis plus de quarante ans dans la lutte nationale Corse, Christian Mondoloni dresse le bilan de 250 ans présence française sur l'île, de la politique coloniale menée par la puissance occupante et, à partir de 1957, de l'entreprise de submersion démographique ouverte visant à marginaliser le peuple Corse sur sa terre . Mais l'objet principal de l'ouvrage est de retracer les grande étapes de la prise de conscience nationale, puis de la lutte d'émancipation menée par les Corses contre un système voué à leur soumission et leur éradication. Le rôle central des évènements d'Aléria dans le processus de SECESSION et de RUPTURE permettant un réappropriation de notre histoire y est clairement mis en évidence.