NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Jenifer, artiste "corse" engagée...

20-01-2013

     Le peuple corse, sans cesse calomnié et vilipendé dans les médias parisiens pour son obscurantisme et ses moeurs violentes, peut désormais compter, pour redorer son image au sein du monde civilisé,  sur un grand nom de la culture française qui ne manque jamais de revendiquer ses origines insulaires : la chanteuse Jenifer, dont l'immense talent n'a d'égal que le courage et la volonté d'agir pour le progrés humain. Car Jenifer n'est pas qu'une artiste.Elle est une militante engagée dans les grandes causes de son temps, concernée par les grands combats pour la Liberté, les Droits de L'Homme et la Justice.Et Jenifer n'a pas peur de prendre des risques. Elle s'engage aujourd'hui...du coté du gouvernement français, dans la défense du projet de loi dit "mariage pour tous" . 

N' écoutant que son courage, cette citoyenne du monde n'hésite pas à déclarer :

"Je suis pour le mariage gay, pour l'adoption par les homos, la lutte contre toute forme d'exclusion et la promotion de la diversité" . La chanteuse se rêverait presque femme politique. "J'aimerais ressembler à Simone Veil" .

Et d'ajouter dans un entretien avec le magazine "Tétu" : "ça me rend dingue qu'en 2012, on en soit encore là ! J'aimerais que le choix soit possible pour tout le monde. Et pour l'adoption aussi.Je pense qu'un enfant a besoin d'amour, peu importe que ce soit de deux papas ou de deux mamans" . Une profondeur de pensée qui place Jenifer parmi les grandes consciences de ce monde en manque de repères.

  La Corse doit être fière de compter parmi ses représentants au sein de la culture française, MMe Jenifer Yael Dadouche... Bartoli... 

A Squadra  

 

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Publié en 2000 aux éditions l'Harmattan par Jean-Pierre Santini " Front de Libération Nationale de la Corse " sous-titré "De l'ombre à la lumière" est l'un des rares ouvrages écrit par un acteur du mouvement national corse accordant la priorité aux questions doctrinales sur les récits de faits d'armes et autres péripéties politiciennes. Il constitue donc un remarquable outil de formation politique dont il convient de proposer l'étude ( et la critique ), notamment aux plus jeunes militants. L'ouvrage décrit en détail la genèse et les fondements théoriques de la lutte de libération nationale corse contemporaine aboutissant à la création du FLNC, puis en relate les différentes phases jusqu'en 1999 et les prémices du "processus Matignon". L'auteur analyse longuement les contradictions idéologiques qui entraineront les secteurs majoritaires de la mouvance nationaliste vers les errements des années 90, les dérives à la fois réformistes et militaristes allant de pair malgré les apparences et les discours officiels. La principale confrontation opposera, peu après la création du FLNC, les tenants de la notion de "droit à l'autodétermination" du peuple Corse ( hypothétiquement reconnu par la puissance occupante ) comme "point d'arrivée" de la lutte et ceux qui défendront le principe de l'affirmation de la Souveraineté nationale par des institutions politiques corses, issues du peuple Corse et seules légitimes à ses yeux comme aux yeux du monde. La différence qualitative entre "sentiment national" ( l'on dirait aujourd'hui identitaire ) partagé par la majorité des Corses et "conscience nationale", apanage d'une minorité, expliquant la victoire des premiers sur les seconds.