NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Lecture : Irlande Rebelle !

04-03-2016

La Nouvelle Revue d'Histoire ( NRH ), fondée en 2002 par le regretté Dominique Venner, se distingue de nombre de ses concurrentes par une liberté de ton qui lui permet de présenter des travaux de qualité, accessibles au grand public, non pollués par le politiquement correct ou les dogmes idéologiques du moment. Elle propose des pistes de recherches et des lectures complémentaires originales et courageuses, hors des sentiers battus. Les faits et évènements y sont traités dans une perspective de temps-long sans concession à l'anachronisme ( application à la période étudiée des jugements basé sur les valeurs ou non-valeurs dominantes actuellement ).

Le dossier central du numéro 83 ( mars avril 2016 ) est consacré à "l'Irlande rebelle", un thème d'intérêt certain pour tous les partisans de l'Europe des Peuples. L'on appréciera particulièrement la contribution d'Anne Bernet qui met en évidence les fondements du fait national irlandais : une catholicité marquée par un monachisme ascétique rigoureux ayant intégré sans rupture les éléments les plus traditionnels de la religiosité celtique antérieure. Cette dimension à la fois identitaire, transcendante et unificatrice reposant sur une société clanique constituera le socle d'une résistance multi-séculaire à l'oppression anglaise par le maintien envers et contre tout d'une société d'essence traditionnelle ( sacerdotes,guerriers, paysans ) dont l'esprit permettra la survie communautaire de la diaspora. Le renouveau nationaliste de la fin du XIXe siècle s'opérera sur ces bases auxquelles s'adjoindront les combats autour de la langue, des traditions culturelles et sportives gaéliques puis l'intégration -toujours sans rupture - d'éléments politiques issus de la modernité tels le courant socialiste de Connoly puis le républicanisme de l'IRA.

"Rendre les irlandais à l'Irlande et l'Irlande aux irlandais !". Et , comme le rappelle l'éditorial de Philippe Conrad, le directeur de la NRH, "nécessairement inscrite dans un processus de longue durée, aboutissement d'un rêve imaginé par les historiens et les poètes capables de transmettre et d'actualiser l'héritage d'un passé et de formuler un projet d'avenir, la renaissance d'un peuple passe aussi par le prix du sang versé et par le courage de ceux qui, tel un Patrick Pearse ou un Michael Collins, ont tout sacrifié à la cause qui commandait leur existence".

A Squadra


Nouvelle Revue d'Histoire numéro 83 en vente chez votre marchand de journaux.



Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

" Que les auteurs soient engagés ou non, que les temps soient à la la paix ou à au conflit, aucun écrit n'échappe à son contexte.Toute littérature, parce qu'elle participe à la vie de la cité, est un indicateur de premier choix sur les courants de pensée qui traversent habituellement les sociétés. Elle procède, par évidence, du politique... Suivant ce fil rouge qui lui est cher, l'auteur est remonté aux sources de l'imaginaire national corse et, pour en tracer les contours, a interrogé l'histoire littéraire insulaire. Depuis la "giustificazione" du père Salvini au XVIIIe siècle-pour servir à la défense des Corses face aux génois devant les cours européennes notamment- jusqu'aux romans des auteurs de l'entre-deux-guerres et au delà, il montre, à travers la présente étude, combien les figures de cet imaginaire sont prégnantes et opérantes."