NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Les peuples fondateurs de l'Europe

04-01-2016
  La Nouvelle Revue d'Histoire ( NRH ), fondée en 2002 par le regretté Dominique Venner, se distingue de nombre de ses concurrentes par une liberté de ton qui lui permet de présenter des travaux de qualité, accessibles au grand public, non pollués par le politiquement correct ou les dogmes idéologiques du moment. Elle propose des pistes de recherches et des lectures complémentaires originales et courageuses, hors des sentiers battus.

Le numéro Hors-Série numéro 11 ( automne hiver 2015 ), consacré aux "Peuples fondateurs de l'Europe" ne fait pas exception à la règle. Il ambitionne, selon Philippe Conrad, son directeur, " de rappeler aux Européens qui ils sont et d'où ils viennent". L'éditorial évoque des Européens "se voyant assigner la place de simples provinciaux et consentants au sein du grand marché mondial légitimé par l'utopie libérale". L'on appréciera particulièrement les articles consacrés à l'héritage grec, l'esprit de Rome et les racines celtiques et germaniques. La question catalane-espagnole est également abordée de manière ouverte ainsi que l'histoire des Basques, "peuple le plus ancien d'Europe".

L'Europe de demain, sa civilisation, seront refondées par ceux-là même qui en furent à l'origine.

 Cassez vos télés, lisez la NRH !

La Nouvelle Revue d'Histoire, " les peuples fondateurs de l'Europe" hors série, en vente chez votre marchand de journaux.

A Squadra


Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Depuis les années 1960, les choix en matière de politique étrangère états-unienne ont conduit à la mise en uvre d'activités criminelles, et à leur dissimulation, tantôt partielle parfois totale. Dans ses précédents essais, Peter Dale SCOTT a témoigné de l'implication de la CIA dans de graves exactions, dont différents coups d'État, ou dans la mise en place d'une véritable géopolitique de la drogue et des guerres qu'elle permet de financer. Il sonde ici la manière dont les décisions, irrationnelles (voire paranoïaques) et à courte vue, prises par les Présidents américains depuis Nixon ont engendré une plus grande insécurité dans le monde, notamment en renforçant les réseaux terroristes responsables des attentats de 2001.