NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Lecture : Europe, Tiers-Monde même combat

24-11-2015

Alain de Benoist est depuis plusieurs décennies, l'un des chefs de file de la pensée libre en Europe; Figure emblématique du Groupement pour la Recherche et l'Etude de la Civilisation Européenne ( GRECE ), il trace dans "Europe,Tiers Monde même combat", paru en 1986 et sous-titré "Décoloniser jusqu'au bout", les grands axes d'une résistance globale aux velléités hégémoniques du monde occidental.

Le terme "tiers monde" a longtemps désigné les pays non-industrialisés, soumis ou exploités par le "premier monde" occidental ou le "second monde "soviétique. Il traduisait également parfois une volonté de résistance face aux conceptions anti-traditionnelles régissant conjointement les deux blocs et une auto-affirmation en temps que sujet politique à part entière que l'on appellera le tiers-mondisme .Il est remplacé depuis la fin du "second monde" par celui de "Pays en voie de développement". Une dénomination à la fois marquée par le politiquement correct et l'esprit totalitaire mondialiste: le développement n'est en effet envisagé que dans sa dimension matérielle, mercantile, consommatrice plus que productrice et la voie tracée, la seule possible, est celle qui mène aux standards occidentaux.

Ceux qui refusent cette occidentalisation peuvent être aujourd'hui désignés comme "non alignés" indépendamment- ou plutôt en raison même- de leurs différences civilisationnelles.

L'apport idéologique fondamental d'Alain de Benoist et du GRECE fut de dissocier radicalement Europe et Occident.

L'Europe est une Civilisation millénaire en devenir,,aux formes multiples dans le temps et l'espace ( cultures gréco-latine, celto-nordique, slaves, Romanité impériale, Catholicisme,etc ) mais basées sur des socles existentiels et une origine commune, immémoriale, de tous ses peuples. Comme toute civilisation, elle est fondée sur des principes spirituels auxquels sont  liés les  idées d'Empire, d'Ordre, de verticalité et d'harmonie.

L'Occident, dans son acceptation moderne désigne le monde horizontal, technocratique, capitaliste, subversif , américano-centré dont les centres nerveux et opérationnels se situent sur la cote Est des Etats-Unis, ( axe Wall Street -Pentagone ). L'Occident a pour origine des communautés rejetées par l'Europe. L'Occident ( qui s'auto-désigne également comme la "Communauté Internationale" ) n'est pas lié à une zone géographique particulière mais à l'adhésion à des valeurs exclusivement quantitatives ( le fameux "un homme, une voix" droit-de-l'hommiste ) propres au monde capitaliste. L'Occident se caractérise, dans ses formes populacières, par une sous-culture de masse uniformisée mais aussi, et sans que cela soit contradictoire, par une pseudo-religiosité de bazar littéraliste anti-traditionnelle ( des sectes évangéliques protestantes américaines au wahhabisme saoudien ) relevant de la parodie et de la contre-initiation. A l'opposé de toutes les civilisations, l'Occident refuse toute idée de limites, de frontières ( les "no border" gauchistes ), d'équilibre.

L'Occident atlantiste mène une guerre totale contre toute forme de civilisation et en premier lieu, contre la civilisation Européenne. Il s'appuie sur la caste de traitres et de prévaricateurs qui prétend gouverner l'ouest du vieux continent. C'est la confrontation entre l'Europe marchande de Maastricht et l'Europe des peuples et des traditions qui prend chaque jour un tour plus ouvert.


                     Europe Tiers-monde, un combat commun contre l'anti-civilisation mondialiste

Afficher l'image d'origine

Alain de Benoist plaide donc pour une alliance multi-dimentionnelle de l'Europe et du Tiers-Monde, c'est à dire de tous les non-alignés, face à l'ennemi commun occidental. A l'idéologie des Droits de l'Homme, il oppose la Cause des Peuples et, dès 1986, anticipe sur des clivages  qui se révèlent aujourd'hui au grand jour, de la Syrie  à l'Ukraine.

" Europe,Tiers monde, même combat" préfigure le monde multi-polaire qui émerge actuellement sous nos yeux. Celui de la décolonisation des peuples européens, mais aussi et surtout, de l'Europe elle-même.


A Squadra


Europe, Tiers Monde, même combat, décoloniser jusqu'au bout . Alain de Benoist éditions Robert Laffont 1986.













Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

En ces périodes de pollutions visuelles et sonores que sont les campagnes électorales, la parution d'un ouvrage traitant de questions idéologiques fondamentales quant à l'histoire, l'avenir du mouvement national et du peuple Corse se doit d'être saluée, indépendamment des options défendues par son auteur. Tel est le cas d'INDIPENDENZA, un recueil d'analyses destinées à l'émergence d'un mouvement indépendantiste authentique, inscrivant son action dans la rupture avec les cadres institutionnels imposés par l'occupant. L'auteur de cette contribution est Ghjuvan'Petru Santini, militant de la première heure, inlassable défenseur de l'idée d'auto-émancipation du peuple par lui-même au sein de ses propres institutions. Une orientation plus que jamais à l'ordre du jour, à l'heure où apparait clairement la vanité des stratégies "pragmatiques" et autres "dialogue avec Paris".