NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

L'aliénation corse

Dans une île à l'image ternie, qui cherche désespérément sa voie entre Europe et Méditerranée, le mouvement de revendication nationale corse moderne, né dans les années 70, a peine à répondre aux espoirs de renouveau qu'il avait suscités. L'aliénation corse, c'est l'histoire d'une démarche qui se voulait révolutionnaire et qui s'est laissé enfermer dans les schémas de la pensée unique française et européenne. Pour sortir de cette aliénation réductrice et suicidaire, il faudra réinventer l'esprit libertaire et communautaire de la culture corse ancestrale. C'est ce qui est proposé dans ce livre témoignage qui aborde sans complaisance et sans détours les grands thèmes de l'actualité corse d'aujourd'hui, immigration, accusations de racisme, choix de société, loi, justice, alternatives sociales, laïcité, communautarisme, qui secouent une société qui a perdu ses repères. Une société qui semble avoir oublié que le véritable combat des peuples du troisième millénaire sera d'abord celui du refus d'obtempérer au politiquement correct.

Elements pour la civilisation européenne

Eléments est aujourd’hui l’une des plus anciennes revues d’idées d’expression française, puisqu’elle paraît sans interruption depuis près de 40 ans. Numéro après numéro, Eléments interroge l’histoire et les arts, met en perspective les recherches scientifiques et les travaux des philosophes, analyse les mouvements d’idées et offre une tribune à tous ceux dont le travail contribue à identifier, raffermir et faire croître les racines d’un futur européen qui est notre passion commune. Cette aventure intellectuelle est aussi un combat contre la pensée unique et le silence assourdissant des médias, un combat pour qu’un nombre croissant de lecteurs disposent d’éléments pour comprendre et, à leurs niveaux respectifs, transmettre et agir.

L'identité Européenne

L’européanité est attestée par l’histoire et le caractère transnational des grands faits de culture. Au-delà d’un art rupestre spécifique à toute l’Europe voici déjà 30.000 ans, au-delà des pierres levées et des grands poèmes fondateurs, ceux des Hellènes, des Germains ou des Celtes, il n’y a pas une seule grande création collective qui, ayant été vécue par l’un des peuples de l’ancien espace carolingien, n’a pas été vécue également par tous les autres. Tout grand mouvement né dans un pays d’Europe a trouvé aussitôt son équivalent chez les peuples frères et nulle part ailleurs. (…)

Religiosité indo-européenne

Prenons d'abord quelques exemples a contrario pour montrer comment la religiosité indo-européenne ne s'exprime jamais, de manière à pouvoir reconnaître ultérieurement comment elle s'exprime spécifiquement, de la façon la plus pure et la plus indéterminée. Je tenterai, dans la mesure du possible, de faire abstraction du contenu de la religion de chaque peuple indo-européen pris en particulier et de décrire seulement les sentiments caractéristiques communs qui président au face-à-face de l'homo indo-europeanus avec le divin, quelle que soit la forme dans laquelle il imagine ce divin. S'il fallait décrire cela par des mots, je dirais que ce n'est pas tant la religion ou les religions des Indo-européens qui m'intéressent, mais leur religiosité; c'est elle que je m'efforcerai de cerner.

La Route vers le Nouveau Désordre Mondial

Depuis les années 1960, les choix en matière de politique étrangère états-unienne ont conduit à la mise en uvre d'activités criminelles, et à leur dissimulation, tantôt partielle parfois totale. Dans ses précédents essais, Peter Dale SCOTT a témoigné de l'implication de la CIA dans de graves exactions, dont différents coups d'État, ou dans la mise en place d'une véritable géopolitique de la drogue et des guerres qu'elle permet de financer. Il sonde ici la manière dont les décisions, irrationnelles (voire paranoïaques) et à courte vue, prises par les Présidents américains depuis Nixon ont engendré une plus grande insécurité dans le monde, notamment en renforçant les réseaux terroristes responsables des attentats de 2001.
Page(s) - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Né le 16 juin 1956, Ghjuvan'Michele Rossi entre tout jeune en politique . Il a 17 ans à peine lorsqu'il adhère , en 1973 au P.P.C. ( Partitu di u Populu Corsu ) . En mai 1976 , il participe à la création du F.L.N.C. .En 1985 il est promu membre de l'exécutif de la C.C.N. ( Cunsulta di i Cumitati Naziunalisti ). Son engagement militant lui vaut une longue série d'interpellations , d'inculpations , d'arrestations . En l'espace d'une décennie , de 1983 à 1993 , il passe sept ans en prison où il poursuit ses universités . Titulaire d'une licence en droit obtenue en 1979 à Nice , il prépare et passe , avec brio , une licence d'histoire au centre penitentiaire de Melun puis entreprend des études de sociologie à la centrale de Poissy .