NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Denis Luciani: L 'origine de la tete de Maure

Cet ouvrage vise à expliquer pourquoi la tete de Maure est devenue le drapeau corse .Il est issu d'un long travail de recherche de troisième cycle sur "l'image du Maure médiéval dans l'histoire corse ". Dans ce cadre là sont abordés aussi bien des documents inédits que l'étude des motivations qui ont conduit à ce choix , à travers des champs d'investigations et des disciplines historiques diverses .Cela afin de permettre de mieux cerner les raisons pour lesquelles l'emblème de la tete de Maure est devenu celui de la Corse , tout en gardant une part de mystère aussi bien pour les érudits que pour le peuple censé etre représenté par ce symbole .

L'imposture " Antiraciste "

L' antiracisme contemporain a peu de choses à voir avec le racisme réel qui, dans les pays occidentaux, n'est ( heureusement ) plus le fait que de quelques esprits marginaux. En l'espace de deux décénnies, il s'est transformé en une idéologie qui n'a plus rien à voir avec son objet initial. Cette idéologie, observe Paul-François Paoli, " stipule que le racisme est le mal absolu de notre temps et qu'on ne peut le combattre que par une sorte de prophylaxie permanente, en trquant les porteurs de la peste et en prohibant tout ce qui, de près ou de loin, risque de ressuciter le " monstre ".

Ghjuvan'Michèle Rossi : INTRA MUROS

Né le 16 juin 1956, Ghjuvan'Michele Rossi entre tout jeune en politique . Il a 17 ans à peine lorsqu'il adhère , en 1973 au P.P.C. ( Partitu di u Populu Corsu ) . En mai 1976 , il participe à la création du F.L.N.C. .En 1985 il est promu membre de l'exécutif de la C.C.N. ( Cunsulta di i Cumitati Naziunalisti ). Son engagement militant lui vaut une longue série d'interpellations , d'inculpations , d'arrestations . En l'espace d'une décennie , de 1983 à 1993 , il passe sept ans en prison où il poursuit ses universités . Titulaire d'une licence en droit obtenue en 1979 à Nice , il prépare et passe , avec brio , une licence d'histoire au centre penitentiaire de Melun puis entreprend des études de sociologie à la centrale de Poissy .

Derrière les cagoules !

Du Fronte Paesanu Corsu di Libérazione (FPCL), apparu en octobre 1973, au FLNC, créé le 5 mai 1976, en passant par Ghjustizia Paolina, la clandestinité corse s'est enracinée depuis les années soixante-dix dans la vie politique de l'île. Marginale à ses débuts, puis tentaculaire et omniprésente, elle s'est imposée comme lé partenaire clé dans les diverses négociations menées depuis par les gouvernements successifs avec les 'nationalistes.

La Quatrieme Théorie Politique

La "quatrieme Théorie Politique " , développée par Alexandre Douguine ,opère la synthèse des thèses géopolitiques national-européennes de Jean Thiriard et des principes Traditionnels mis en lumière par Julius Evola .Elle désigne l'ennemi absolu de tous les peuples et de toutes les civilisations et pose le cadre d'un combat global contre le Mondialisme . L'application de ces principes dans le domaine politico-militaire a permis de vaincre l'axe américano-sioniste et ses suppletifs en Tchetchénie ( 200-2005 ) , au Liban ( 2006 ) , en Ossetie-Abkhazie ( 2008 ) et demain espérons le en Syrie .

Théodore 1er et l'Ordre de la délivrance

Théodore de Neuhoff, roi de Corse ! De nombreux, très nombreux historiens se sont penchés sur ce monarque que d'aucuns considèrent comme un aventurier, mais qui a sa double personnalité : celle de l'homme avec ses faiblesses, ses rêves même, son goût du faste, et celle du souverain avec ses méthodes d'organisation et ses qualités directrices.

Justice d'exception en Corse : un témoignage

Le groupe des " Clandestini Corsi " s'est fait connaitre au cours de l'année 2004 ,par des actions menées entre autres, dans le quartier de la Rue Droite à Bastia . En novembre 2004 ,ses membres présumés , tous de trés jeunes gens , dont deux mineurs sont arrétés et aussitot transférés à Paris , au 36 quai des Orfevres .D'aprés leur récit , ils vont subir dans des conditions de détention douteuses , un interrogatoire musclé . Incarcérés ,ils resteront deux ans en détention préventive .En cellule d'isolement , classés DPS ( Détenus Particulièrement Surveillés ) , leur quotidien est morne et gris .Ils devront affronter la " Cour d'Assise des mineurs spécialement composée" ,juridiction spéciale créée , fait rarissime pour les juger pour terrorisme .

Au bord du gouffre

La faillite annoncée du système de l’argent. Le 11 septembre 2001, à New York, les tours du Centre mondial du commerce (WTC) s’enflamment. Un symbole ! Sept ans plus tard, une crise financière profonde se déclenche aux Etats-Unis, puis s’étend rapidement au reste du monde. Elle trouve son origine immédiate dans une surchauffe de l’endettement privé. Pour sauver les banques et les compagnies d’assurances, les Etats empruntent à leur tour.

Sarkozy , la C.I.A. et "les Corses "

Ce texte du journaliste indépendant et dissident français Thierry Meyssan ,publié en juillet 2008 , retrace l'ascension de l'agent américain Sarkozy , ses rapports étroits avec la voyoucratie insulaire ( qu'il trahira ensuite bien évidement ) , les liens de celle-ci avec les services secrets occidentaux et le role de bras armé du régime dévolu au crime organisé Corse ou Sicilien .Avec en prime un hypothèse inédite concernant l'affaire Erignac .

Sortie du numéro 33 d' UTLAGI !

Revue s'adressant à tous ceux qui souhaitent découvrir l'histoire, la culture et les traditions de Normandie et de Bretagne. Entièrement réalisée par des bénévoles amoureux de leurs Pays, elle est indépendante et ouverte à tous.
Page(s) - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7

Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Olier Mordrel ( 1901-1985 ) est l'une des figures historiques du nationalisme breton, engagé dès les années 1920 dans la lutte d'émancipation de son peuple. Publié en 1975, l'ouvrage "La Voie Bretonne " dénonce la contamination de l'EMSAV,( le mouvement national breton) par des doctrines cosmopolites marxisantes directement inspirées par la gauche française à partir de la fin des années 1960. Mordrel décrit et analyse cette subversion qu'il considère comme "télécommandée", visant à briser la tradition spirituelle et intellectuelle de l'EMSAV; Les mouvances gauchistes, maoïstes, autogestionnaires, qui tendent à s'imposer à cette époque développent des idéologies et des pratiques contredisant radicalement l'être-au-monde breton et l'histoire du courant national lui-même. Mais aujourd'hui, l'EMSAV , porté par une nouvelle génération de militants authentiquement nationalistes, tend à revenir à "La Voie Bretonne" et reprendre le cours de l'histoire. Le flambeau est transmis et la voix d'Olier Mordrel résonne de nouveau dans le c½ur des franges les plus conscientes du peuple breton.